Généralement, nos compagnons à quatre pattes supportent mieux les basses températures que nous. Néanmoins, le froid peut aussi les affecter. Avec la chute vertigineuse du mercure que connaît actuellement la France, voici quelques conseils pour permettre à votre animal de compagnie de se sentir au mieux.

Si votre chien ou votre chat sont habitués à vivre dehors, le froid peut avoir de graves conséquences sur leur santé (gelures, hypothermie…). « Tout animal vivant en permanence à l’extérieur doit disposer d’un abri pour se protéger du vent, de la neige ou de la pluie », conseille la Fondation 30 millions d’amis.  « Ses rations alimentaires doivent être quotidiennement augmentées de 20% lorsque les températures deviennent négatives et les niches doivent être munies d’un tapis de sol pour une meilleure isolation. »

Si vous possédez un cheval, « surveillez particulièrement l’abreuvoir, qui peut être parfois recouvert de glace qu’il faudra donc briser au moins deux fois par jour. Au sol, disposez de la sciure de bois ou de sable, cela absorbe l’humidité… et empêche les chevaux de glisser » !

Et si vous avez un chat, sachez que s’il fait trop froid, il reviendra vite se mettre au chaud.

Quid des vêtements pour animaux ?

Sans doute avez-vous déjà vu des animaux vêtus d’un pull ou encore de chaussons. Si vous pensez que les maîtres sont des extravagants, il n’en est rien. Les chaussons par exemple sont recommandés car ils protègent non seulement les coussinets du gel, mais aussi du sel répandu sur les trottoirs en hiver.

Si votre compagnon vit toute l’année dans votre domicile, n’oubliez pas que le chauffage peut être un facteur de déshydratation car il rend l’air plus sec. Remplissez régulièrement une écuelle d’eau fraîche car les chiens comme les chats ont tendance à boire davantage à cette période.

Enfin, inutile de toiletter votre animal. Laissez sa fourrure vivre, ses poils d’hiver pousser… et le protéger efficacement.

Partager cet article