Violences conjugales : 7 décès par jour en Europe

[19 juillet 2016 - 14h41] [mis à jour le 19 juillet 2016 à 15h29]

Tous les trois jours en France, une femme décède sous les coups de son compagnon ou ex-compagnon. Ainsi selon la dernière livraison du Bulletin épidémiologique hebdomadaire (BEH), 118 femmes sont mortes en 2014. A l’échelle européenne, le niveau de violence dans notre pays se situe au-dessus la moyenne.

L’Agence européenne des droits fondamentaux s’est intéressée aux violences conjugales en France et dans les 27 autres pays de l’Union européenne. Résultats, en moyenne depuis l’âge de 15 ans, une femme européenne sur 5 a été victime de violences physiques et/ou sexuelles et presqu’une sur deux de violences psychologiques.

Des différences ont été observées entre les pays. Les prévalences les plus élevées sont en effet enregistrées au Danemark, en Lettonie et en Finlande. En France, elles se situent au-dessus de la moyenne européenne.

Globalement et par sexe, 38,6% des homicides de femmes et 6,3% des homicides d’hommes ont été commis par un partenaire intime. Au total en 2006 dans l’Union européenne, 2 419 femmes sont décédées, soit presque 7 par jour !

Selon l’OMS, « les violences conjugales auraient pour conséquence la perte d’une à quatre années de vie en bonne santé chez les femmes. » Comparées aux femmes non victimes, elles auraient 60% de problèmes de santé en plus . Problème, les prévalences dans ce domaine ne sont pas étudiées en détail. Des progrès restent donc à réaliser sur la mesure statistique de la violence conjugale sur la santé. En revanche, le coût, lui, est connu. Il s’élèverait à 3,6 milliards d’euros en France pour l’année 2012.

Partager cet article