Votre chien bâille ? Il vous aime !

[06 septembre 2013 - 09h51] [mis à jour le 19 décembre 2013 à 14h58]

Entre le chien et son maître, des liens encore bien mystérieux… © Phovoir

Un bon bâilleur en fait bailler sept… et un chien ! Des chercheurs japonais se sont penchés – très sérieusement – sur le sens des bâillements canins. Les chiens sont-ils d’éternels fainéants ou ont-ils de bonnes raisons d’ouvrir ainsi leur gueule « en grand »? Selon les scientifiques, ce ne serait là qu’une preuve du lien qui unit l’animal à son maître ! Une étude relayée par la très respectable revue Plos-One.

Pourquoi bâille-t-on ? L’état de fatigue bien sûr, mais également l’ennui, la baisse de concentration, le réveil, la faim peuvent être des explications. Tout comme le mimétisme. Le bâillement serait contagieux dans 45% à 60% des cas… et ce même sur nos compagnons à quatre pattes.

C’est en effet ce que montrent les chercheurs de l’Université de Tokyo. Pour cela, ils ont analysé le comportement de 25 chiens – 13 femelles et 12 mâles- dans leur « habitat quotidien »… en clair, chez leur propriétaire.

Ces derniers, mais aussi des visiteurs, étaient invités à bâiller régulièrement… en présence du chien. Résultat, les animaux ont davantage « répondu » aux décrochements de mâchoires de leur propriétaire.

Autre constat, ils se sont davantage montré sensibles aux  « vrais » bâillements plutôt qu’aux simulations. Pour les chercheurs, plus de mystère, si le chien bâille, « c’est qu’un lien affectif l’unit à son maître. Ce mimétisme inconscient est une preuve d’empathie. »

Ecrit par : Vincent Roche – Edité par : David Picot

Partager cet article

SYNDICAT DE LA PRESSE INDÉPENDANTE D'INFORMATION EN LIGNE
Service de Presse en Ligne reconnu par la Commission paritaire des Publications et Agences de Presse (CPPAP) sous le n°0318 W 90885 (article 1er de la loi n° 86-187 du 1er août 1986 portant réforme du régime juridique de la presse)