Votre chien bâille ? Il vous aime !

[06 septembre 2013 - 09h51] [mis à jour le 19 décembre 2013 à 14h58]

Entre le chien et son maître, des liens encore bien mystérieux… © Phovoir

Un bon bâilleur en fait bailler sept… et un chien ! Des chercheurs japonais se sont penchés – très sérieusement – sur le sens des bâillements canins. Les chiens sont-ils d’éternels fainéants ou ont-ils de bonnes raisons d’ouvrir ainsi leur gueule « en grand »? Selon les scientifiques, ce ne serait là qu’une preuve du lien qui unit l’animal à son maître ! Une étude relayée par la très respectable revue Plos-One.

Pourquoi bâille-t-on ? L’état de fatigue bien sûr, mais également l’ennui, la baisse de concentration, le réveil, la faim peuvent être des explications. Tout comme le mimétisme. Le bâillement serait contagieux dans 45% à 60% des cas… et ce même sur nos compagnons à quatre pattes.

C’est en effet ce que montrent les chercheurs de l’Université de Tokyo. Pour cela, ils ont analysé le comportement de 25 chiens – 13 femelles et 12 mâles- dans leur « habitat quotidien »… en clair, chez leur propriétaire.

Ces derniers, mais aussi des visiteurs, étaient invités à bâiller régulièrement… en présence du chien. Résultat, les animaux ont davantage « répondu » aux décrochements de mâchoires de leur propriétaire.

Autre constat, ils se sont davantage montré sensibles aux  « vrais » bâillements plutôt qu’aux simulations. Pour les chercheurs, plus de mystère, si le chien bâille, « c’est qu’un lien affectif l’unit à son maître. Ce mimétisme inconscient est une preuve d’empathie. »

Ecrit par : Vincent Roche – Edité par : David Picot

Partager cet article