Votre enfant a un oeil rouge ?

[17 juin 2019 - 15h00] [mis à jour le 17 juin 2019 à 17h13]

La rougeur oculaire chez un enfant peut être impressionnante. Sauf si elle a été provoquée par un frottement des yeux, n’hésitez pas à consulter le médecin. 

Si vous voyez une tache bien rouge et bien nette dans le blanc de l’œil, il s’agit probablement d’une hémorragie. Elle peut être consécutive à un choc – posez-lui la question – et dans ce cas l’oeil reste généralement indolore. Consultez un médecin.

Conjonctivite à traiter

Si au contraire la rougeur est diffuse, avec une dilatation des petits vaisseaux visibles sur le globe oculaire, il s’agit très probablement d’une conjonctivite. Dans ce cas aussi l’enfant ne ressent le plus souvent pas de douleur. Sauf dans le cas d’une conjonctivite allergique, accompagnée d’un gonflement de la paupière et d’une sensation de démangeaison…

En tout cas la conjonctivite, qu’elle soit allergique ou bactérienne, doit être traitée. Mais pas de la même façon. Là encore vous devez donc aller consulter le médecin. Lui seul pourra poser un diagnostic différentiel et prescrire le traitement qui s’impose.

Si enfin l’oeil est douloureux, larmoyant et si l’enfant supporte mal la lumière, vous êtes confronté à une urgence. Il peut en effet s’agir d’une inflammation de la cornée, que les médecins appellent une kératite. Un traitement spécifique est évidemment nécessaire, l’oeil étant placé au repos et, en particulier, préservé de toute exposition à la lumière.

A noter: Surtout n’employez jamais de collyres inconnus. Il y a beaucoup de chances qu’ils s’avèrent inadaptés, voire dangereux.

Partager cet article