La prescription d’une molécule indiquée dans la prise en charge de l’eczéma aiderait aussi à lutter contre l’alopécie. Un cas clinique rapporté par des chercheurs de Boston nous confirme qu’une légère repousse de cheveux a en effet pu être observée.

Des scientifiques de Boston (Massachusetts General Hospital) viennent de signaler un effet totalement inattendu du dupilumab (Dupixent) sur l’alopécie. La prescription de cette molécule est approuvée par la Food and drug administration (FDA) dans la prise en charge de l’eczéma, trouble aussi connu sous le nom de dermatite atopique.

Aucune pousse depuis l’âge de 2 ans

A compter du mois de juillet 2017, le Pr Maryanne Makreded Senna a effectué des injections hebdomadaires de dupilumab à « un jeune patient âgé de 13 ans. Il était totalement chauve ».

Résultat, « après 6 semaines de traitement, en plus des bénéfices rapportés concernant la réduction de l’eczéma, nous avons pu observer des traces de repousse sur le crâne du patient ». Après un arrêt des traitements, le Pr Makreded Senna a procédé à une seconde phase d’injection de ce même médicament aux mêmes volontaires. Et « la pousse des cheveux s’est poursuivie. Nous avons été assez surpris en observant ce phénomène car le jeune patient n’avait connu de pousse de cheveux depuis ses 2 ans ».

Comment expliquer ce phénomène ? Selon la chercheuse, en stimulant le système immunitaire, le dupilumab pourrait agir communément sur l’eczéma et l’alopécie. Pour aller plus loin, l’équipe du Dr Makreded Senna « a soumis une proposition pour un essai clinique testant l’efficacité du dupilumab dans la population globale ».

Partager cet article