Les antibiotiques pendant l’enfance à l’origine des allergies adultes ?

[12 septembre 2016 - 16h26] [mis à jour le 12 septembre 2016 à 16h27]

Un usage précoce d’antibiotiques augmente le risque d’allergie dans les années suivant l’exposition à ces molécules utilisées pour éradiquer une infection bactérienne. Un lien de cause à effet déjà supposé. Mais cette hypothèse manquait jusqu’ici de preuves.

Pour évaluer les effets indésirables d’une consommation d’antibiotiques pendant l’enfance, les scientifiques de l’European Lung Fondation ont analysé les résultats de 22 études effectuées entre janvier 1966 et novembre 2015. Ces travaux incluaient au total 394 517 patients. L’équipe du Dr Fariba Ahmadizar (Utrecht University, Pays Bas) a évalué deux risques allergiquesl’eczéma et le rhume des foins – chez les volontaires fortement exposés aux antibiotiques pendant leurs deux premières années de vie.

« En moyenne cette consommation précoce augmente de 15% à 41% le risque de développer un eczéma », précisent les scientifiques. Et de 15% à 56% concernant le rhume des foins. La forte variabilité des résultats est liée aux différentes méthodes de collectes et d’analyses des données. Autre information, cette fragilité s’avère plus fréquente chez les volontaires ayant consommé plus d’une classe d’antibiotiques.

Selon les scientifiques, cette tendance à l’allergie s’explique par deux facteurs liés aux effets des antibiotiques : des modifications du système immunitaire et l’altération du microbiome.

Partager cet article