Asthme et allergies : un ‘tchat’ pour une rentrée au top

[16 septembre 2013 - 16h16] [mis à jour le 19 décembre 2013 à 14h58]

Quel sport choisir pour mon enfant asthmatique ? Faut-il informer l’école et les enseignants de sa maladie ? Pourra-t-il prendre son traitement en classe si nécessaire ? En cette rentrée 2013, de nombreux parents d’enfants souffrant d’asthme et/ou d’allergies se posent bien des questions. C’est pour eux que l’association Asthme et Allergies propose un ‘tchat’, qui sera ouvert à tous le mardi 17 septembre, de 13 heures à 18 heures. L’occasion de poser toutes les questions aux médecins.

« Scolarité, sport, animaux domestiques, plantes, aménagement de la chambre… Pour les enfants et les adultes asthmatiques et/ou allergiques, tous ces domaines de la vie quotidienne prêtent à des interrogations diverses et variées », indique l’Association. Laquelle permettra donc au public d’échanger avec ses experts, mais également des médecins, des psychologues et encore des conseillers en environnement intérieur.

Ouvert à tous les sujets

Pour tous ces patients, la rentrée requiert une vigilance accrue. « Il peut y avoir une exacerbation des symptômes face au stress généré par cette période de changements », souligne l’association. « Conseils, explications, cas particuliers, démarches, tout pourra être abordé, du moment que cela se rapporte à la rentrée des personnes atteintes d’asthme et d’allergies ».

Pour participer au ‘tchat’, rendez-vous sur le site de l’Association à www.asthme-allergies.org.  Par ailleurs, une prochaine session sera organisée sur l’asthme sévère, le 5 novembre prochain. Nous reviendrons prochainement sur ce sujet.

Rappelons qu’un Français sur cinq est allergique à une substance, au moins. Il peut s’agir d’un aliment, d’un médicament, d’un pollen. Enfin, la France compte 3,5 millions d’asthmatiques. Les enfants sont particulièrement touchés, l’asthme étant aujourd’hui l’affection chronique infantile la plus répandue. Et chaque année, 2 500 perdent leur bataille contre la maladie.

 

Ecrit par : Emmanuel Ducreuzet – Edité par : David Picot

Partager cet article