Bien dormir malgré la chaleur

[22 juin 2015 - 16h44]

L’été est arrivé, la température a monté de quelques degrés… Pas toujours simple de s’endormir ? Voici donc quelques conseils pour vous sentir au mieux avant de tomber dans les bras de Morphée.

Pour maintenir la température corporelle à 37,2°C, un mécanisme bien précis se met en place dans l’organisme : l’élimination continue de l’eau par la peau. Pour conserver l’équilibre entre les apports et l’élimination hydriques (et donc la température !), il est indispensable d’abreuver en continu les organes, les muscles et les tissus en eau. Avant d’aller au lit, veillez donc à être bien hydratée (eau, tisanes…). Gardez une bouteille d’eau fraîche à côté de votre lit en cas de besoin. Evitez les excitants comme le thé ou le café : en plus de retarder l’endormissement, la caféine contenue dans ces boissons active les glandes sudoripares et favorise donc la transpiration.

Cuisinez léger ! Dans l’assiette, choisissez plutôt des protéines maigres (légumes secs, viandes blanches, poissons…) et aliments riches en eau et en minéraux (légumes). Les repas riches en sucres et en matières grasses – difficiles à digérer – altèrent la qualité du sommeil. Réduisez aussi les quantités pour ne pas vous endormir le ventre lourd. Mais les extrêmes n’étant jamais bons, mangez tout de même à votre faim. Chaleur ou pas, s’endormir avec le ventre criant famine ne fait que retarder le sommeil !

L’heure du sport

« La température du corps fluctue au cours de la journée pour atteindre son maximum sur les coups de 17 heures, puis elle diminue progressivement pour atteindre son minimum thermique de 36,5°C entre 3 heures et 5 heures du matin », explique l’Institut national de prévention et d’éducation pour la santé (INPES). Or le moment où notre température descend est le plus propice à l’endormissement. Ainsi évitez les activités sportives tardives, l’idéal étant que la température de votre corps ne remonte pas… alors que l’heure du coucher approche !

De l’air et de la douceur ! Côté pratique, laissez la fenêtre et les volets légèrement entrouverts  pour sentir l’air passer. En cas de grande chaleur, un brumisateur sur la table de chevet sera un allié précieux pour un petit coup de frais nocturne. Pensez aussi aux ventilateurs pour un brassage naturel de l’air (certes légèrement bruyant), mais apaisant à souhait. Autre conseil, privilégiez les literies en coton ou en fibres naturelles plutôt qu’en fibres synthétiques pour éviter que la chaleur ne s’emmagasine dans vos draps. Pour la tenue, adoptez les mêmes conseils… préférez les linges légers en coton (ou la nudité) plutôt qu’une tenue synthétique. Enfin, si vous avez les cheveux longs, veillez à vous les attacher en queue haute pour dégager votre nuque et limiter la sudation.

Partager cet article