Le brocoli, arme secrète contre le diabète

[28 juin 2017 - 14h42] [mis à jour le 28 juin 2017 à 17h00]

Riche en vitamines et en minéraux, le brocoli  possède une réputation de légume anti-tumoral. Une étude suédoise ajoute un nouveau bienfait à ce légume. Selon les chercheurs en effet, il serait une arme de premier choix dans la régulation du diabète de type 2, apportant les mêmes résultats que certains traitements médicamenteux. Et ce grâce à un de ses composants bien précis.

Le diabète se caractérise par une hyperglycémie chronique, c’est-à-dire un excès de sucre dans le sang et donc un taux de glucose (glycémie) trop élevé. Dans le cas du développement du diabète de type 2, l’hygiène de vie a son rôle à jouer. En effet, le surpoids, l’obésité et le manque d’activité physique sont des causes révélatrices de la maladie chez des personnes génétiquement prédisposées.

Aussi efficace que les antidiabétiques ?

Ce n’est pas nouveau, le contenu de l’assiette joue un rôle non négligeable dans la gestion du diabète de type 2. Mais des chercheurs de l’Université de Malmö en Suède viennent d’affiner cette observation. Selon eux en effet, un composé bien spécifique du brocoli pourrait aider les patients à gérer leur glycémie. Ce composé, c’est le sulforaphane, que l’on trouve plus généralement dans les crucifères.

En menant diverses expériences sur des rats rendus diabétiques, les scientifiques ont observé que l’administration du sulforaphane a notamment permis d’atténuer la production de glucose par les cellules du foie. En fait, ces résultats seraient comparables à ceux observés avec certains antidiabétiques, comme la metformine.

En se penchant sur le cas de 97 patients humains cette fois-ci, les chercheurs ont constaté que chez les sujets obèses, et dont la maladie n’était pas contrôlée, la consommation de brocoli a conduit à une diminution significative du taux de glycémie en jeun.

Partager cet article