Chocolat : comment gérer le mois de décembre

[03 décembre 2015 - 15h26] [mis à jour le 03 décembre 2015 à 17h39]

Il est partout, sous toutes les formes et presque toutes les couleurs. En cette période de fêtes de fin d’années, le chocolat excite nos papilles et celles des enfants. C’est simple, ils ne savent plus où donner de la tête. L’occasion de rappeler quelques conseils pour profiter au mieux de cet aliment-plaisir.

Calendrier de l’Avent. Rusez… Présents en bonne place et en masse dans les supermarchés depuis la mi-octobre, les chocolats de Noël envahissent nos placards à mesure que l’on se rapproche de la fin d’année. Pour les enfants, la « fête » commence même dès le 1er décembre avec le calendrier de l’Avent.

Vous n’êtes pas obligé de les acheter dans le commerce. Vous pouvez très bien fabriquer votre propre calendrier, adapté à votre petit. Prévoyez de vous y mettre dès cette semaine. Florence Rossi, membre de l’Association françaises des Diététiciens Nutritionnistes (AFDN), relève d’ailleurs que « le chocolat n’est pas une obligation. L’important est d’émerveiller l’enfant. Cela peut passer selon les âges par de mini-objets (perles, gommettes, savons), des pièces de monnaies, des mini-savons. Et pourquoi pas par des fruits secs ? »

Tout en conservant la surprise quotidienne, ce stratagème permet aussi de limiter la consommation de chocolat et autres sucreries au cours d’un mois « riche ». Florence Rossi rappelle en effet que « le chocolat est un aliment ‘gourmandise’. Tout est une question de quantité. Qu’ils soient au lait ou blancs, il renferme des graisses (beurre de cacao et/ou autres graisses d’ajout) et des sucres ». Un dernier conseil : alternez avec du chocolat noir, « plus riche en cacao, en magnésium et en vitamine E, un puissant antioxydant ».

Partager cet article