Cellulite : l’automassage, ça marche

[04 juillet 2016 - 17h15] [mis à jour le 04 juillet 2016 à 17h32]

Bouger et manger équilibrer, c’est bien, mais ça ne suffit pas toujours pour effacer la peau d’orange. Seul le palper-rouler, pratiqué régulièrement, permet de désengorger les tissus. Les secrets d’Isabelle Trombert-Gimeno, praticienne certifiée en massage de bien-être.

L’automassage amincissant est efficace à condition d’y consacrer 2 fois 30 minutes par semaine et de bien doser l’intensité du geste. Trop énergique, le massage peut provoquer une réaction inflammatoire. Ainsi, se sentant agressé, l’organisme se défend en reconstituant les stocks d’acides gras de ses cellules graisseuses. C’est l’inverse du but recherché.

Pour pratiquer votre séance d’automassage dans de bonnes conditions, installez-vous sur un lit, un canapé ou un fauteuil, le dos soutenu par un coussin, les jambes repliées de manière à pouvoir accéder facilement à l’arrière de vos jambes.

Pour commencer, lissez toute la surface de vos jambes avec vos mains bien à plat. Même si la pression est faible et constante, il ne s’agit pas d’une caresse, le mouvement doit être bien enveloppant. Accélérez ensuite le rythme en pratiquant des frictions : l’alternance de vos mains doit être rapide et tonique au point de provoquer des rougeurs.

Vous pouvez ensuite passer au palper-rouler à proprement dit. Attrapez délicatement un pli de peau entre votre pouce d’un côté, votre index et votre majeur de l’autre, puis faites rouler la peau en déplaçant votre pouce dans la direction choisie. Pour n’oublier aucune zone, imaginez que votre cuisse est quadrillée par des lignes horizontales et verticales. Suivez chacune de ces lignes virtuelles avec les manœuvres de palper-rouler, en prenant bien soin de tracter légèrement et régulièrement la peau après chaque mouvement. Commencez par les lignes horizontales, puis passez aux verticales. Recommencez trois fois avant de changer de jambe. Terminez la séance par des percussions, avec les tranches des mains, avec les poings fermés ou avec des pincements.

A noter : Travaillez toujours de bas en haut, pour respecter le sens de la circulation sanguine, en commençant par l’arrière des jambes. Vos séances seront encore plus efficaces si vous faites un gommage avant et utilisez une huile de massage aux propriétés drainantes.

Partager cet article