Les Etats-Unis étaient le dernier pays dans lequel le contraceptif Essure® était encore commercialisé. Mais selon le fabricant Bayer, ce dispositif impliqué dans de nombreux effets indésirables disparaîtra du marché américain d’ici à la fin de l’année.

Arrivé sur le marché en 2002, le dispositif de contraception définitive Essure® a été retiré des ventes dans le monde entier en 2017. Le motif ? Des plaintes récurrentes des femmes (troubles musculaires, neurologiques, hémorragiques, perforation d’organes…) associées à ce petit ressort consistant à obturer les trompes de Fallope.

Seuls pays épargné par cette fin de commercialisation, les Etats-Unis. Certes, une meilleure information des femmes sur les conditions de cette pose a été imposée le 9 avril 2018. Mais les choses vont aller plus loin. Le fabricant Bayer vient en effet d’annoncer la fin de vente d’Essure® aux Etats-Unis pour la fin de l’année.

Cette décision est le fruit du « combat d’avocats de la santé et de centaines patients réunis en action de groupe », précisent par ailleurs nos confrères du New York Times. En revanche, pour le laboratoire, le motif du retrait n’aurait pas de rapports avec les effets indésirables. Mais avec la chute des ventes du fait que « les femmes étaient de moins en moins nombreuses à choisir ce dispositif ».

A noter : avant son retrait du marché en 2017, Essure® avait été implanté à 200 000 femmes en Europe et un million dans le monde.

Partager cet article