La Croix rouge française en tournée !

[09 juin 2017 - 16h45] [mis à jour le 09 juin 2017 à 16h49]

Du 10 au 18 juin, la Croix Rouge française va à la rencontre du public à l’occasion de ses Journées nationales. Un moment idéal pour échanger autour des thématiques solidaires (précarité, accès à la santé, soutien psychosocial…). Mais aussi pour penser à faire un don pour alimenter l’action de cette association emblématique.

Chaque jour en France, la Croix Rouge et ses 59 000 bénévoles côtoient les populations précaires. Cette frange du pays impactée par des carences alimentaires, vestimentaires, médicales. Fragilisée par l’isolement ou encore l’exclusion sociale dans les grandes agglomérations, en zone rurale comme dans les banlieues. Pour sensibiliser les Français à cette cause, la Croix Rouge lance ses Journées nationales du 10 au 18 juin.

La campagne en vidéo !

Faire un don… déductible!

Vous souhaitez faire un don ? Allez à la rencontre d’un bénévole dans la rue pour signer votre adhésion ou achetez le cadre magnétique spécial « Fêtes des pères » auprès des équipes qui arpenteront la France et les DOM-TOM pendant toute cette semaine. Vous pouvez aussi faire la démarche en ligne sur le site www.soutenir.croix-rouge.fr, sur l’e-boutique www.lesproduits.croix-rouge.fr. Ou pourquoi pas en investissant dans un carnet de timbres « Croix Rouge française : partout où vous avez besoin de nous » d’un montant de 7,84 euros le carnet, dont 2 euros seront reversés à l’association.

Par ailleurs tous les dons sont déductibles à hauteur de 75%*. Ainsi une somme versée de 20  euros vous revient à 5 euros, et à 32,50 euros pour 130 euros.

Mais où va votre argent ?

Sachez-le, 1 euro récolté vaut un repas, 4 euros un kit d’hygiène, 10 euros c’est 30 couvertures de survie pour un poste de secours. Et 30 euros ? Le prix d’une consultation médicale, des médicaments et des soins infirmiers pour une personne sans couverture sociale. Enfin, 60 euros couvrent les frais de la formation de bénévoles pour la prise en charge des patients atteints de la maladie d’Alzheimer.

*déductible à hauteur de 75% dans la limite de 529 euros, 66% au-delà.

Partager cet article