Déjeuner au bureau : prenez votre temps !

[28 août 2017 - 15h39] [mis à jour le 28 août 2017 à 15h42]

Manger équilibré tous les jours au bureau n’est pas une mince affaire. Pourtant, le déjeuner est essentiel pour ne pas avoir faim au milieu de l’après-midi et donc grignoter. Mais aussi pour ne pas somnoler suite à un repas trop copieux. Pour faire le bon choix chaque jour, suivez les conseils d’Ariane Grumbach, diététicienne à Paris.

« L’équilibre alimentaire est important, mais il se fait dans la durée », souligne Ariane Grumbach. « Chaque repas ne doit pas impérativement être complètement équilibré. » En effet, sur une semaine, le contenu du déjeuner peut varier, et c’est même mieux ainsi. Alors, « manger un sandwich occasionnellement n’est pas grave ». Et « vous pouvez aussi prendre un sandwich en boulangerie ou sortir au restaurant ». A condition d’alterner avec un ou deux repas faits maison. « C’est cette variété là qui assurera l’équilibre de votre alimentation. »

Il ne faut donc, en principe rien s’interdire. Toutefois, au quotidien, « un repas du déjeuner doit à la fois être rassasiant sans être lourd », explique la diététicienne. « Pour tenir quelques heures et être efficace au travail, mais aussi éviter de somnoler en raison d’une digestion lente. »

Soyez à l’écoute de votre corps

Pour ce faire, « dans l’idéal, il faut consommer des protéines, qui calent et rassasient, comme une viande, un poisson ou des lentilles ». Lesquelles seront associées à des féculents pour l’énergie, des légumes et un fruit ou un laitage au dessert.

Il faut aussi « écouter son corps », poursuit Ariane Grumbach. « Sachez vous arrêter lorsque vous vous sentez repus. » Afin d’éviter de grignoter, « certains mangent par anticipation. Ceci n’est pas recommandé ». Si vous êtes rassasié avant d’avoir fini votre repas, ne vous forcez pas à terminer votre assiette. Il vaut mieux « finir plus tard vos restes et fractionner ainsi vos prises alimentaires », insiste-t-elle.

Ne vous privez de goûter !

Ainsi, « lorsque vous n’avez que 10 minutes pour avaler votre déjeuner parce que votre réunion a été avancée, ne l’engloutissez pas », recommande Ariane Grumbach. Prenez toujours votre temps. Comment ? « Mangez moins. Quitte à finir le reste plus tard dans l’après midi. » Car « avaler un repas entier en si peu de temps va vous alourdir et vous ne vous sentirez pas bien du tout ».

Prenez donc votre temps et mastiquez. « De préférence ailleurs que devant votre écran d’ordinateur », ajoute-t-elle. « Sinon vous risquez de rater le plaisir de manger et la sensation de rassasiement. » Et par conséquent, vous risquez de chercher à compenser un peu plus tard dans l’après-midi.

Partager cet article