Des idées pour les occuper en attendant le Père Noël

[19 décembre 2013 - 16h59] [mis à jour le 19 décembre 2013 à 17h13]

Alors que vous vous activez autour des derniers préparatifs, une joyeuse fébrilité gagne les plus jeunes à l’approche de Noël. Et plus les jours passent, plus l’excitation monte dans la maison. Comment faire patienter les enfants jusqu’à l’ouverture des cadeaux ?

Même si vous avez posé des congés, les jours qui précèdent Noël sont généralement loin d’être de tout repos, entre les courses pour le réveillon et les derniers achats de cadeaux. Cette période peut pour les adultes être source de stress ou de mélancolie. Il n’est alors pas toujours facile d’être disponibles pour les enfants qui, non seulement sont en vacances, mais en plus attendent avec impatience l’arrivée du Père Noël.

Le plus beau cadeau : passer du temps avec eux

Ne culpabilisez pas si vous laissez vos bambins un peu plus longtemps qu’à l’accoutumée devant un DVD. Mais gardez à l’esprit que c’est avant tout la fête des enfants. Peu importe si le menu n’est pas aussi raffiné ou le ménage aussi irréprochable que vous le voudriez. Vos invités ne vous en tiendront pas rigueur. En revanche, vos enfants se souviendront avec bonheur avoir préparé des sablés

de Noël. Tout comme le fait de trier ses vieux jouets et de les donner à d’autres enfants, cette bonne action le rendra très fier. Et l’aidera à comprendre que recevoir des cadeaux c’est bien, mais qu’en donner, ça rend aussi très heureux.

Pourquoi ne pas lui proposer des activités manuelles ? Demandez-lui de vous aider à fabriquer des décorations pour la table ou le sapin. Vous pouvez aussi lui lire des contes, aller voir un spectacle, visiter un musée ou un zoo proposant des activités sur le thème de Noël. Si vous êtes croyants, racontez-lui l’histoire de la naissance de Jésus, allez à l’église pour admirer la crèche. Enfin, le 24 décembre, confiez-lui une « mission ». Occupé à faire un dessin pour le Père Noël ou à apprendre une chanson, il oubliera la pendule quelques instants.

Ecrit par : Aurélia Dubuc – Edité par : Emmanuel Ducreuzet

Partager cet article