Alors que les études sur les liens entre le temps passé devant la télévision et le tour de taille des enfants se multiplient, des médecins américains délivrent un message clair : il faut se lever au moins toutes 30 minutes pour marcher. Cette parenthèse verticale s’avère en effet bénéfique sur la glycémie des couch potatoes. 

A vrai dire, les participants de ce travail – 28 enfants de 7 à 11 ans – n’étaient pas forcément des couch potatoes, ces « pommes de terre sur canapé », (n.d.l.r.), comme disent les Américains. Non. Le Dr Jack A. Yanovski et ses collègues du National Institute of Child Health and Human Development (NICHD) ont tout bonnement demandé à ces jeunes gens en bonne santé de… passer des heures devant la télévision. Et ce pendant 2 jours. La moitié, en continu et l’autre en s’octroyant trois minutes de marche sur un tapis de course, toutes les demi-heures.

Les médecins ont mesuré la glycémie et le taux d’insuline de chacun des participants au début et à la fin de l’expérience. Résultat : ceux qui avaient la chance de se lever ont obtenu de meilleurs bilans que les autres. Comme si le fait de rompre régulièrement cette inactivité aidait l’organisme à maintenir le taux sanguin de sucre à un niveau acceptable.

Les auteurs expliquent qu’un « comportement sédentaire prolongé, notamment après un repas diminue la capacité de nos muscles à éliminer l’excès de sucre dans le sang. L’organisme est donc contraint de produire plus d’insuline, ce qui à terme peut augmenter le risque de diabète de type 2 ». C’est pourquoi le fait de se lever de temps en temps et de marcher permet en quelque sorte de briser cette spirale. Et ce conseil est aussi valable pour les parents qui passent des heures assis face à leur ordinateur, au bureau.

Partager cet article