Discours de politique générale : la santé sort du lot

[04 juillet 2017 - 17h30] [mis à jour le 05 juillet 2017 à 09h28]

Dans son discours de politique générale prononcé ce 4 juillet, le Premier ministre Edouard Philippe, a multiplié les annonces en lien avec la santé. Avec au programme, 11 vaccins obligatoires, le paquet de cigarettes à 10 euros, la fin des restes à charge pour les prothèses auditives, dentaires…

Lors de son grand oral, le Premier ministre a annoncé plusieurs mesures fortes concernant la santé. Lesquelles seront précisées dans les prochains jours par Agnès Buzyn, ministre en charge des Solidarités et de la Santé :

Rendre obligatoire 11 vaccins (cliquez ici pour connaître la liste) dans la petite enfance au lieu de 3 actuellement (diphtérie, tétanos et poliomyélite) ;
Fixer le prix du paquet de cigarette à 10 euros pour dissuader les fumeurs de voir leur économie fondre au fil des jours et ainsi prévenir le fléau du tabagisme. Un objectif qui passe aussi par « le financement des actions de prévention et de sevrage » ;
Simplifier l’accès aux prestations sociales pour les plus populations les plus précaires. « Les modalités seront examinées à partir d’expérimentations conduites sur des territoires pilotes » ;
Revaloriser le minimum vieillesse et de l’allocation adulte handicapé à 900 euros ;
Aller vers un reste à charge nul concernant l’achat de prothèses dentaires, auditives mais aussi dans le domaine de l’optique en 2022, avec une concertation lancée en 2017. Comment faire ? En répartissant la couverture entre l’Assurance-maladie et les complémentaires.

Partager cet article