Douleurs musculaires : se traiter oui, mais avec le pharmacien

[18 juillet 2013 - 15h33] [mis à jour le 19 décembre 2013 à 14h57]

Quels médicaments contre les douleurs musculaires ? ©phovoir

La Revue Prescrire rapporte une mise en garde de la Food and Drug Administration (FDA) américaine, concernant des brûlures cutanées liées à des spécialités contenant du menthol, du salicylate de méthyle ou de la capsaïcine. Ces dernières sont en général destinées à procurer une sensation de froid ou de chaleur afin de soulager les douleurs musculaires ou articulaires.

Entre 1969 et 2011, la base de données de la FDA fait état de 43 observations de brûlures après l’application de pommades, crèmes, lotions à base de menthol, de salicylate de méthyle ou de capsaïcine. Cette dernière, présente dans le piment, est responsable de la sensation de brûlure lorsque l’aliment est en bouche. Dans plusieurs cas, les brûlures, du premier au troisième degré, sont survenues dans les 24 heures après une première application.

Les plus sérieuses ont été liées à l’utilisation de médicaments contenant du menthol, associé ou non avec le salicylate de méthyle. Mais « des troubles cutanés, à type d’érythème douloureux ont également été un effet indésirable fréquent de la capsaïcine observé au cours d’essais cliniques », précisent les rédacteurs de la Revue Prescrire.

Selon ces derniers, « d’autres moyens que des substances chimiques permettent de fournir une sensation de chaud ou de froid sur la peau : bouillote, linge humide, sac de glaçons. Mieux vaut choisir ces options en maîtrisant leur température, plutôt que de s’exposer à des effets indésirables graves imprévisibles ». Certes, mais pour celles et ceux qui doivent tout à la fois soulager leurs douleurs et poursuivre leurs activités, les pommades, crèmes ou patches semblent plus pratiques. Parlez-en avec votre pharmacien et surtout prenez soin de toujours bien lire la notice de vos médicaments.

Ecrit par : Emmanuel Ducreuzet – Edité par : Dominique Salomon

Partager cet article