L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) vient de présenter un plan visant à éliminer la tuberculose dans les pays où la maladie est peu répandue. Actuellement, 33 pays et territoires enregistrant moins de 100 cas de tuberculose pour un million de pays sont concernés.

Le plan présenté par l’OMS prévoit de ramener le nombre annuel de nouveaux cas de tuberculose dans ces pays à moins de 10 pour un million d’habitants d’ici à 2035. L’objectif final étant l’élimination complète de la maladie à l’horizon 2050. Soit moins d’un cas pour un million. A noter que la France fait partie des 33 pays et territoires concernés.

« Les pays à faible charge de morbidité sont idéalement placés pour faire tomber les taux à un niveau encore jamais atteint », explique le Dr Mario Raviglione, directeur du Programme mondial OMS de lutte contre la tuberculose. « Ils peuvent faire figure de précurseurs à l’échelle mondiale ». Or la tuberculose ayant reculé dans beaucoup de ces pays, l’attention accordée à ce problème de santé publique s’est relâchée et la capacité à le combattre pourrait s’en trouver diminuée. En mai dernier, l’Assemblée mondiale de la Santé a adopté la nouvelle stratégie de lutte contre la tuberculose pour la période 2016-2035. Cette dernière vise à réduire de 90% l’incidence de la maladie dans le monde.

Rappelons qu’en France, l’incidence de la maladie est faible, de l’ordre de 8 cas pour 100 000 habitants. L’Ile-de-France est toutefois particulièrement touchée. A elle seule, elle regroupe 40% des cas déclarés. La tuberculose est l’une des maladies les plus meurtrières. Au total, près de 1,4 million de patients en décèdent chaque année dans le monde.

Partager cet article