Gâtez votre animal, ne lui donnez rien de vos repas de fêtes

[10 décembre 2013 - 14h09] [mis à jour le 19 décembre 2013 à 14h59]

Etre à vos côtés suffit à votre chien pour être à la fête. ©Phovoir.

Vouloir partager avec votre chien ou votre chat les plats et les friandises qui ravissent vos papilles au réveillon part d’un bon sentiment. Mais attention, certains aliments sont toxiques pour les animaux et peuvent, même en petites quantités, les rendre malades.

Contrairement à nous, les animaux n’ont pas besoin de diversifier leur régime alimentaire, ils ne prennent aucun plaisir particulier à découvrir de nouvelles saveurs. En revanche, ils peuvent eux aussi être sujets à l’indigestion. Mieux vaut donc éviter de leur donner les restes de vos repas de Noël ou du Jour de l’An. Souvent très riches, ils risquent de les rendre malades. D’autres aliments leur sont même formellement interdits.

Le chocolat. La théobromine contenue dans le chocolat est particulièrement toxique pour les chiens car leur organisme n’est pas capable de l’éliminer. Cette substance va donc être à l’origine de troubles digestifs (diarrhées, vomissements) mais aussi neurologiques (crises d’épilepsie) ou cardiaques qui peuvent être mortels. Ainsi, une tablette peut suffire à tuer un bouledogue. L’intoxication peut se faire progressivement, en lui donnant un chocolat de temps en temps, ou brutalement, s’il mange une boîte entière en cachette. Attention donc si votre chien semble hyperexcité, c’est un symptôme fréquent de l’intoxication au chocolat.

Les carcasses. Les carcasses de poulet, de dinde, de lapin sont dangereuses, surtout chez les grands chiens, car elles peuvent provoquer des troubles du transit, voire des torsions de l’estomac. Si votre chien en a volé une, donnez lui à manger des haricots, des poireaux, des asperges : leurs fibres vont assurer une protection mécanique en s’enroulant autour des os et favoriser le transit et donc l’expulsion de la carcasse. Si votre chien est constipé et/ou manque d’appétit, consultez sans tarder.

Le foie gras. Ce « pâté » de luxe peut sembler bien appétissant mais il est toxique, surtout pour les chats. Sa consommation peut provoquer divers troubles allant du simple vomissement à la pancréatite.

L’alcool. Bien entendu, il ne vous viendrait pas à l’idée de trinquer avec votre compagnon à quatre pattes. Mais certains, notamment les chats, ont la fâcheuse habitude de laper les fonds de verre qui traînent sur les tables. Mieux vaut donc être vigilant et les mettre hors de leur portée, au besoin en enfermant votre animal le temps de la soirée. Les chats goûtent de toute façon moyennement à l’excitation ambiante qui règne lors des fêtes. Sans compter qu’ils ont souvent la mauvaise idée de jouer et d’absorber morceaux de guirlande et autres ficelles qui peuvent provoquer chez eux de graves occlusions.

En cas de problème, rendez-vous sans attendre chez le vétérinaire de garde ou appelez le centre antipoison animal le plus proche de chez vous.

Ecrit par : Aurélia Dubuc – Edité par : Emmanuel Ducreuzet

Partager cet article