Grossesse: nausées matinales, moins de fausses couches

[03 octobre 2016 - 10h50] [mis à jour le 03 octobre 2016 à 10h58]

Certaines femmes souffrent de nausées matinales, voire de vomissements, durant les 3 premiers mois de leur grossesse. Ces symptômes, bien que très désagréables, conduiraient à un risque plus faible de faire une fausse couche. Une équipe britannique a en tout cas souligné ce lien dans une étude observationnelle.

Une équipe du Eunice Kennedy Shriver National Institute of Child Health and Human Developpment (NICHD) a étudié le cas de 797 femmes enceintes appartenant à la cohorte Effects of Aspirin in Gestation and Reproduction (EAGeR). Parmi elles, 188 ont connu un avortement spontané.

Toutes ces femmes avaient tenu un carnet quotidien de la 2e à la 8e semaine d’aménorrhée. Elles y indiquaient notamment si elles souffraient de nausées ou de vomissements matinaux. Au total, 57,3% des participantes rapportaient des nausées matinales et 26,6% des nausées et des vomissements.

En comparant les données obtenues, les chercheurs ont observé un lien entre ces symptômes et une protection contre les fausses couches. En effet, ces femmes présentaient un risque diminué de 50% à 75% de subir un avortement spontané. Comparées à celles n’ayant souffert d’aucune nausée au cours des trois premiers mois de grossesse.

Partager cet article