Tirer sur son pénis pour l’allonger. Si cette technique appelée « Jelqing » peut prêter à sourire, elle est bien réelle. A tel point que de nombreux sexologues alertent régulièrement sur les risques.

Pour améliorer les performances sexuelles, l’imagination de certains est sans limites. En août 2019, le sexologue Gilbert Bou Jaoudé alertait via son compte Twitter sur une technique naturelle permettant d’agrandir le pénis : le Jelqing.

Cette méthode consiste à tirer sur sa verge pour lui faire gagner quelques centimètres. En fait, « l’adepte » entoure la base de son pénis en semi-érection avec son pouce et son index. Puis remonte jusqu’au gland en tirant. La procédure étant répétée plusieurs fois, les anglo-saxons n’hésitent pas à utiliser le verbe « traire » pour évoquer du Jelqing.

Certains hommes se « trairaient » jusqu’à 20 minutes, espérant que davantage de sang s’écoulera dans la verge, et ainsi que l’érection sera plus grande.

« Le pénis est aussi un muscle et vous pouvez donc l’entraîner (…) pour augmenter sa longueur », peut-on ainsi lire sur différents sites dédiés. De quoi séduire de nombreux jeunes hommes en mal de confiance.  « C’est fragile un pénis », répond Gilbert Bou Jaoudé. « Soyez doux ! ». Même son de cloche du côté de la Société internationale pour la médecine sexuelle. Selon ses représentants, l’une des conséquences est de développer la maladie de Lapeyronie, une courbure douloureuse de la verge « qui peut empêcher les rapport sexuels ».

« Il est courant que les hommes s’inquiètent de la taille de leur pénis », concluent-ils. « Beaucoup estiment que la taille représente la masculinité et la virilité. Mais dans de nombreux cas, les hommes qui pensent que leur pénis est trop petit ont en réalité un sexe de taille normale. »

Partager cet article