Jeunes parents… vous avez besoin d’air !

[02 juillet 2018 - 16h29] [mis à jour le 02 juillet 2018 à 16h42]

Bébé vient d’arriver et votre couple se nourrit d’une nouvelle présence… Bonheur et changements au rendez-vous ! Mais vous ressentez aussi le besoin de respirer. Voici donc quelques clés pour vous accorder de bons moments à deux, seul(e) ou à plusieurs.

Après 9 mois d’attente, votre enfant s’est officiellement installé dans votre vie ! Epanoui, éprouvé, attendri… votre couple en ressent le bel impact. Mais malgré toute l’attention que vous portez à votre bébé, votre intimité et votre liberté frappent à la porte !

« Pour construire une famille durable, il est important d’avoir le désir de fonder un couple stable et d’accepter ‘d’enterrer’ sa vie de célibataire pour s’engager dans une existence totalement différente mais aussi riche en multiples et grands bonheurs », explique Marie Joseph Chalvin, formatrice en techniques comportementales et cognitives, dans le (loin d’être nul) Guide de la famille pour les nuls. Il vous faut donc de l’énergie : un conseil pour vous ressourcer ? Préserver vos acquis…

En couple : l’arrivée de l’enfant créé, ou renforce, le lien de confiance et de responsabilisation au cœur de votre amour. Pour autant, vos moments à deux, ces instants exclusifs, restent importants. Si dans les premiers temps vous n’arrivez pas à vous séparer de votre petit pendant les soirées, rien d’anormal, les premières semaines sont logiquement intenses. Pour autant, une fois l’enfant endormi (même si c’est pour quelques heures…), n’hésitez pas à vous accorder un vrai moment de discussion, de tendresse voire plus si… énergie ! Au fil des semaines, si vous avez une personne de confiance dans votre entourage, confiez-lui votre petit. Un footing, un tour de shopping, un cinéma… et pourquoi pas tout simplement une session lecture ou une sieste coquine dans votre cocon ?

En solitaire : dans un couple on est 3… l’autre, soi et le couple. Un conseil donc, ne vous oubliez pas et accordez à l’autre la liberté dont il a besoin. Premier pas pour profiter de vos moments indépendamment… la communication. Comme souvent, parler de ses envies et anticiper une quelconque sortie empêche des tensions inutiles dans le couple. La fatigue est aussi à prendre en compte : si l’autre est à bout de force, alors proposez-lui de sortir un peu pendant que vous gérez le petit. De la même façon, ne prenez pas sur vous jusqu’au point de craquer : vous avez besoin d’air ? Alors dîtes-le ! Ensuite, libre à vous de laisser aller votre instinct : une balade en pleine nature, une sortie piscine, une exposition, une heure chez le coiffeur… vous ne manquerez pas d’occasions pour vous changer les idées l’âme tranquille.

Avec les autres : passer des moments avec vos proches est aussi très important, vous êtes parents mais vous restez la personne que vos amis et votre famille ont envie de voir seul(e) ! Alors accordez-vous du temps pour un déjeuner, un cinéma… ou improviser en leur compagnie. Le tout étant d’équilibrer les choses avec votre conjoint(e) pour qu’aucun des deux ne se sente un peu seul(e) sur le moyen terme… et donc désemparé(e).

Conclusion, pour trouver l’équilibre, n’oubliez pas de respirer votre propre oxygène dès que possible en conservant le maximum de vos habitudes. Si les parents suivent naturellement le rythme du petit, l’enfant a lui des capacités d’adaptation dès le départ. Quoi qu’il arrive, l’arrivée d’un enfant engendre forcément son lot de bons bouleversements !

Partager cet article