Le meilleur fond de teint ? Celui qui vous convient, car les peaux grasses, sèches ou sensibles n’ont pas les mêmes besoins. Petit guide pour ne plus jamais vous sentir perdue au rayon maquillage.

Vous avez la peau grasse. L’excès de sébum va souvent de paire avec des pores dilatés, des brillances et des petits boutons. Pour pallier à tous ces petits défauts, préférez les fonds de teint dits compacts ou présentés sous forme de mousses, mais portant toujours la mention « non comédogène ». Appliquez-les à l’éponge ou au pinceau. Si de petites imperfections sont encore visibles, camouflez-les avec un peu d’anticerne.

Vous avez la peau sèche. Avant toute chose, hydratez bien votre peau. Si votre teint est un peu terne, appliquez ensuite une base abricot. Pour le fond de teint, oubliez définitivement la poudre. Préférez-lui les formules fluides ou crémeuses riches en agents hydratants. Appliquez par tapotements du bout des doigts : en lissant, vous risquez de faire pelucher le produit.

Vous avez la peau sensible. Contrairement à une croyance répandue, rien ne vous empêche de vous maquiller, à condition de choisir des formules hypoallergéniques. Pour limiter les rougeurs, commencez par une base verte suivie d’un fond de teint fluide. Pour l’appliquer, préférez vos doigts aux pinceaux et aux éponges, souvent trop irritants.

A noter : les fonds de teint dits Pan Cake ou présentés sous forme de sticks camouflent toutes les imperfections et tiennent très bien. Si vous voulez vous lancer dans le contouring pour redessiner votre visage, ils sont parfaits. Mais réservez-les pour les grandes occasions : ces produits demandent un certain savoir-faire et du temps au moment de l’application pour obtenir un joli résultat.

Partager cet article