La lutte contre l’obésité, c’est aussi l’affaire des industriels

[18 avril 2013 - 09h30] [mis à jour le 19 décembre 2013 à 14h56]

Tous au sport pour lutter contre l’obésité ©Phovoir

Diabète et maladies cardio-vasculaires mais aussi… conséquences morphologiques et esthétiques : l’obésité et le surpoids impactent considérablement la qualité de vie. Or les chiffres français dans ce domaine, sont alarmants. Près de 15% des adultes et 3,5% des enfants souffrent d’obésité. Quant au surpoids, il affecte 32% des adultes et 14,5% des enfants.

Après les Etats-Unis, voici venu le tour de la France. Coca-Cola y lance ce printemps une campagne nationale d’information sur l’obésité.  Ses responsables estiment que tous les acteurs concernés doivent se mobiliser contre ce phénomène de société qui tourne au fléau.

Il n’y a pourtant pas de fatalité, et chacun peut agir à son niveau pour contribuer à la prévention de l’obésité. C’est le sens de la nouvelle prise de parole de Coca-Cola sur le sujet, qui s’engage à offrir toujours plus de choix. Sur les dix dernières années, l’entreprise a réduit jusqu’à 10% la teneur moyenne en calories de ses boissons pétillantes en Europe, notamment grâce à l’utilisation de l’extrait de Stevia.

Enfin, l’un des piliers de la lutte contre l’obésité est l’activité physique. C’est d’ailleurs l’un des engagements de l’industriel à travers son programme « Le Sport, ça me dit ». Celui-ci a déjà permis à 800 000 jeunes de découvrir une diversité de sports, grâce à la mobilisation de 650 villes partenaires. Outre le sport à proprement parler, il est également possible de se bouger tout simplement en marchant, en dansant, en jardinant ou encore en… montant un escalier. Dans le cadre d’une campagne intitulée « Agissons ensemble », l’industriel présentera l’engagement et les actions mises en œuvre pour participer à l’effort commun contre l’obésité.

Ecrit par : Emmanuel Ducreuzet – Edité par : David Picot

Partager cet article