Manger végétarien quand on est enceinte, c’est risqué ?

[13 février 2017 - 11h31] [mis à jour le 13 février 2017 à 11h33]

Vous avez fait le choix de ne plus consommer de viande ? Rassurez-vous, vous pouvez conserver ce mode d’alimentation durant toute votre grossesse, à condition de prendre certaines précautions.

Les protéines apportent aux futures mamans et à leur fœtus des nutriments indispensables : des acides aminés essentiels, des vitamines (B9, B12, D), des minéraux (calcium, fer)… Pour prévenir toute carence, les femmes enceintes végétariennes doivent donc maintenir un apport suffisant en protéines issues d’autres produits que la viande (produits laitiers, œufs, poissons, légumineuses, céréales…) et un apport énergétique global suffisant.

« Les apports en protéines doivent couvrir 20% des besoins énergétiques quotidiens, soit un apport de 1 g de protéine pour 1 kg de poids corporel », précise le Dr Marie Pigeyre, médecin endocrinologue-nutritionniste rattachée au CHRU de Lille. Si vous pesez 63 kilos, vous devez consommer 63 grammes de protéines par jour.

Pour rappel, 100 g de viande apportent 20 g de protéines et couvrent très bien les besoins en acides aminés. A titre de comparaison, 100 g de céréales, de légumineuses ou de tofu apportent 10 g de protéines. En outre, 100 g d’œuf, de poisson ou de fruits oléagineux représentent 10 g de protéines et 100 g de produits laitiers, notamment le fromage, peuvent fournir jusqu’à 25 g de protéines.

Prévenez votre médecin

« Si la future maman observe une pratique « raisonnable » du végétarisme, si elle connaît bien ce régime et les moyens de compenser l’absence de consommation de viande, elle doit simplement avertir son médecin et/ou sa sage-femme », conseille le Dr Marie Pigeyre. « Ils mettront en place une surveillance clinique et biologique adaptée et pourront ainsi dépister précocement toute éventuelle carence ». En revanche, en cas de pratique alimentaire très restrictive type végétalisme, il est fortement recommandé de se faire suivre par un nutritionniste ou un diététicien.

Partager cet article