Mariage : la différence d’âge essouffle le couple ?

[21 août 2017 - 14h19] [mis à jour le 21 août 2017 à 14h20]

Selon des chercheurs américains, deux conjoints présentant une grande différence d’âge éprouveraient un haut degré de bonheur lors de leur mariage. Mais avec le temps, ces années qui les séparent seraient à l’origine de conflits trouvant leur origine… dans les choix d’avenir. Notamment quand il s’agit d’investir financièrement.

Combien de temps l’amour dure-t-il ? De 3 à 7 ans selon certaines études, « impossible à quantifier » selon d’autres… en effet la vie (voire la survie) d’un couple ne relève pas de la science exacte ! Mais des chercheurs de l’Université du Colorado se sont penchés sur une « catégorie de couples » en particulier… ceux présentant une nette différence d’âge. Le paramètre étudié ? Le degré de bonheur éprouvé à l’approche de leur mariage et l’évolution de cette sérénité au fil des années.

L’équipe du Pr Terra McKinnish, principal auteur de l’étude, a donc analysé pendant 13 ans des données sociologiques issues de 7 682 foyers maritaux. Chaque année, tous devaient répondre à un questionnaire axé sur leurs ressentis au sein du couple.

Le bonheur est dans le jeune ?

Résultats, « quand ils se marient avec plus jeune qu’eux, les hommes et les femmes rapportent une intense satisfaction lors de leur mariage. Mais ce sentiment s’étiole au fil des années, en moyenne après 6 à 10 ans d’union contractuelle ». Quand « les hommes se marient avec des femmes plus âgées qu’eux, leur degré de bonheur est moindre dès le mariage ». Idem pour les femmes « de moins en moins heureuses » si elles sont en couple avec un homme plus âgé alors que leur bonheur est plus pérenne quand elles sont avec un plus jeune ».

Quel que soit le sexe, la projection plus limitée dans l’avenir fait-elle obstacle ? Tout dépend des cas, mais ce facteur est évidemment plausible, malgré les sentiments. « L’un des mécanismes de ce déclin peut être lié à la fragilité du couple face à des choix financiers, phénomène le plus fréquent chez ces couples séparés par plusieurs années qui vivent mal la relation sur le long terme ». Une explication ? « Un couple du même âge, ou séparé par un faible nombre d’années, aura plus tendance à rester synchronisé quand il s’agit de prendre des décisions financières. En revanche, « les désaccords sont plus fréquents sur ces sujets lorsque les membres du couple n’ont pas le même âge » donc pas toujours les mêmes façons de se projeter dans l’avenir.

Partager cet article