La maternité du Centre Hospitalier Lyon Sud-HCL vient d’ouvrir une consultation d’homéopathie dédiée aux femmes enceintes. Une approche complémentaire proposée pour calmer les douleurs, les troubles du sommeil ou encore le baby blues.

Après l’acupuncture, l’autohypnose et le pôle physiologique, la maternité du Centre Hospitalier Lyon Sud-Hospices civils de Lyon vient d’ouvrir une consultation d’homéopathie. Un panel d’approches complémentaires étoffé donc pour les femmes enceintes et les jeunes mamans.

A quoi ça sert ?

Dès le début de la grossesse et jusqu’au 2ème mois après la naissance, l’homéopathie agit contre « les troubles urinaires, digestifs (nausées, vomissements, hémorroïdes…), ceux du sommeil mais aussi les douleurs aiguës (sciatiques, lombalgies, douleurs périnéales) et le baby blues ».

« A base de substances d’origine végétale, animale, minérale ou chimique, plusieurs fois diluées et dynamisées, l’homéopathie ne présente pas de risques pour la santé de la maman et du bébé », rappelle l’établissement dans un communiqué. Pour autant, la médecine naturelle n’a rien d’anodin. Tout recours à l’homéopathie chez la femme enceinte doit faire l’objet d’une consultation médicale pour en mesurer les bienfaits et les potentiels effets indésirables.

Partager cet article