Menus santé : les mille et une saveurs de la cocotte-minute

[22 octobre 2013 - 12h42] [mis à jour le 19 décembre 2013 à 14h58]

Vous la pensiez démodée, tout juste bonne à prendre de la place dans les placards ? La cocotte-minute, connue aussi sous le nom d’autocuiseur, est pourtant votre meilleure alliée si vous voulez mitonner des petits plats sains et savoureux. Et si vous manquez d’idées, rendez-vous sur www.ma-cuisine-ma-sante.fr. Cette semaine, nos chefs ont préparé des recettes tout spécialement pensées pour ce type de cuisson.

Soupes, petits plats en sauce à l’étouffée, rôtis, la cocotte-minute sait tout faire, même les desserts ! Et comme il n’y a pas d’évaporation pendant la cuisson, les aliments sont particulièrement tendres et riches en goût. Autre atout de taille, son temps de cuisson ultra-rapide, qui rappelons-le commence aux premiers sifflements. Non seulement c’est économique en termes d’énergie mais c’est aussi ultra-pratique quand des invités de dernière minute s’annoncent : un plat devant mijoter 3 heures dans une cocotte traditionnelle peut être prêt à servir au bout d’une heure avec une cocotte-minute. Les légumes secs (pois, lentilles, haricots) deviennent tendres très rapidement, même sans avoir été mis à tremper. Plus d’excuse non plus pour ne pas faire de légumes au dîner : à l’autocuiseur, la plupart sont prêts en moins de 10 minutes. Et si vous prenez soin de les déposer dans le panier prévu à cet effet, ils cuiront à la vapeur et conserveront toutes leurs qualités nutritives.

Plus sûre et pratique que par le passé

Les cocottes-minute ont longtemps été accusées d’augmenter le risque d’accidents domestiques. Mais les modèles d’aujourd’hui sont plus sûrs, même si vous devrez prendre quelques précautions, comme lors de tous types de cuisson. D’une manière générale, qu’il s’agisse d’un modèle traditionnel ou électrique, lisez attentivement le mode d’emploi. Remplissez l’autocuiseur jusqu’au trait indiqué à l’intérieur, jamais au-delà. Utilisez une pince et non vos doigts pour relâcher la pression. Et quand vous ouvrez la cocotte-minute, faites-le doucement, du côté opposé à votre visage, pour éviter la vapeur. Il ne vous reste ensuite plus qu’à vous régaler.

Ecrit par : Aurélia Dubuc – Edité par : Emmanuel Ducreuzet

Menu de la semaine

Petit Déjeuner

  • Thé au jasmin
  • 1 tranche de jambon à l’os
  • 2 tartines de pain de seigle avec une « lichette » de beurre
  • 1 orange sanguine pressée

 Déjeuner

 Goûter

  • 2 figues fraîches

 Diner

Partager cet article