La neige est au rendez-vous, le temps des vacances aussi. Le cocktail parfait pour dévaler les pentes toute la journée. Que du plaisir donc ! Mais ne l’oublions pas, l’autre versant de la montagne présente aussi des risques. Parmi eux, la réverbération du soleil sur la neige.

Le soleil, été comme hiver, par temps couvert ou ensoleillé, est dangereux pour les yeux. Et lorsqu’il se réfléchit sur le manteau maculé, il gagne en agressivité. « Les rayons ultraviolets, invisibles et indolores, peuvent provoquer des lésions oculaires importantes lors d’une exposition prolongée sans protection », précise l’Association nationale pour l’amélioration de la vue (ASNAV). Un rappel bien connu des Français qui sont aujourd’hui « 81% à porter des lunettes au ski ou à la montagne ».

Ski, snow-board, marche…

Aux sommets, l’intensité des UV augmente de 10% à chaque pallier de 1 000 mètres d’altitude. Raison pour laquelle les lunettes vont de pair avec votre attirail de skieur ou de snow-boardeur. Vous préférez la randonnée ou les raquettes aux sports de glisse ? Alors ne vous y méprenez pas. Même si vous ne montez pas en altitude et ne descendez pas les pistes en plein soleil, vous êtes aussi exposés aux rayons UV. Vous aurez certes plus de chances de passer sous les sapins ou dans des endroits ombragées. Mais la luminosité réfléchie sur la neige suffit à fragiliser vos yeux.

Quelles lunettes choisir ? 

Autre point, le manque de protection oculaire favorise le risque d’ophtalmie des neiges, autrement appelé coup de soleil de l’œil. Principaux facteurs, le non-port de lunettes évidemment mais aussi l’usage de lunettes de mauvaise qualité. Eh oui, en achetant votre paire, ne misez pas que sur le style. Premier critère, choisissez une catégorie de protection 3 ou 4, estampillée « CE sur la monture et non sur l’étiquette, gage de qualité », rappelle l’ASNAV. Autres aspects sur lesquels vous pencher : la monture doit être souple et adaptée à la forme de votre nez pour un confort optimal. Pour les enfants, pensez au petit cordon maintenant la monture. Pour une couverture complète des yeux, n’hésitez pas à opter pour un masque. Couvrant, il empêche toute infiltration de la lumière et vous épargne aussi de l’humidité. Enfin, au rayon couleurs, privilégiez les verres jaunes ou orangés. En assurant une bonne visibilité du relief, ces derniers vous aident à mieux anticiper vos virages, sauts ou autres tentatives. Et limitent les risques de chutes, accrus en cas de forte influence.

Partager cet article