Au cours d’un régime, la méditation de pleine conscience aiderait les patients obèses à perdre du poids plus rapidement. Mais comment cette méthode basée sur la relaxation et le lâcher-prise agit-elle sur le tissu adipeux ?

Pour étudier la plus-value de la méditation de pleine conscience auprès de patients obèses, des chercheurs de l’Université de Warwick (Royaume Uni) ont suivi 53 volontaires. Tous présentaient un indice de masse corporelle (IMC) supérieur à 35 et suivaient un programme nutritionnel sur 6 mois. Parmi les participants, 33 volontaires ont bénéficié de programmes de méditation de pleine conscience.

Résultats, « les volontaires ayant effectué la totalité des 3 ou 4 séances de méditation de pleine conscience pendant cette période ont perdu en moyenne 3 kg au cours des 6 mois suivant les sessions ». Contre « 0,9 kg pour ceux n’ayant suivi qu’1 ou 2 séances ». Par ailleurs, les participants ayant suivi l’ensemble du programme pesaient en moyenne moins – à la fin de l’étude – que ceux n’ayant pas du tout bénéficié des séances de méditation de pleine conscience.

Plus de confiance et d’organisation

Cette pratique aide les patients « à faire évoluer leur rapport à l’alimentation », note le Pr Petra Hanson, principale auteure de l’étude. Les volontaires qui ont bénéficié des séances de méditation ont confirmé qu’ils se « sentaient plus à l’aise pour planifier leur repas et plus confiants dans leur capacité à gérer leur régime ».

« La méditation de pleine conscience pourrait être intégrée aux programmes de soins primaires ou diffusée à travers des outils numériques » comme des applications.

Partager cet article