Thé ou café : quel est le meilleur pour notre santé ?

[10 septembre 2014 - 11h41] [mis à jour le 10 septembre 2014 à 14h41]

Dans une étude observationnelle présentée lors du Congrès de la Société européenne de Cardiologie, des chercheurs mettent en avant les bienfaits du thé. Boisson la plus consommée au monde (après l’eau), elle réduirait de 24% les risques de décès autres que cardiovasculaires. Et ce comparé aux buveurs de café.

Ce travail, mené par le Pr Nicolas Danchin de l’Hôpital européen Georges-Pompidou (Paris) a porté sur les bilans de santé de 131 401 sujets, âgés de 18 à 95 ans entre janvier 2001 et décembre 2008. Leur consommation de café ou de thé (aucune, 1 à 4, ou plus de 4 tasses par jour) a été évaluée par questionnaire auto-administré. Au cours du suivi, 727 personnes sont décédées (95 de causes cardiovasculaires et 632 d’autres causes).

Les buveurs de café ont ainsi présenté un profil de risque cardiovasculaire plus élevé que les non-buveurs, en particulier chez les fumeurs, le taux de tabagisme augmentant avec la consommation de café. Le pourcentage de fumeurs était ainsi de 57% chez les  consommateurs de plus de 4 tasses par jour… contre 17% pour les non buveurs de café. Ces derniers étaient aussi plus actifs.

Du côté des amateurs de thé, il semblerait que le constat s’inverse. Les plus gros consommateurs avaient moins de risque de mortalité cardiovasculaire que ceux qui n’en buvaient jamais. Ils fumaient également moins et étaient plus sportifs.

Pour les chercheurs, pas de doute. « Les consommateurs réguliers de thé réduisent leur risque de mortalité (en dehors de causes cardiovasculaires) de 24 %. Et ce comparé aux amateurs de café. » En revanche, ils tiennent à rester prudents. « Les buveurs de thé semblent avoir un mode de vie plus sains. Alors ce mode de vie explique-t-il nos résultats ou est-ce le thé en lui-même ? La question reste ouverte ».

Partager cet article