Alors que le « moi(s) sans tabac » vient de débuter, des chercheurs américains donnent une raison supplémentaire pour arrêter de fumer définitivement. Selon eux en effet, fumer un paquet de cigarettes par jour engendre 150 mutations des cellules pulmonaires par an, ouvrant ainsi la voie au cancer. Et les poumons ne sont pas les seuls touchés par ce phénomène.

Une équipe du Wellcome Trust Sanger Institute de Los Alamos au Nouveau Mexique a comparé plus de 5 000 tumeurs de fumeurs et de non fumeurs. Ainsi les chercheurs ont découvert des dommages génétiques propres aux fumeurs. En fait, consumer un paquet par jour provoquerait chaque année 150 mutations dans chaque cellule pulmonaire. « Ces mutations représentent des points de départ potentiels vers une cascade de dommages génétiques menant aux cancers bronchiques », expliquent les auteurs.

Mais les poumons ne sont pas les seuls organes affectés. Les scientifiques ont relevés 97 mutations dans chaque cellule du larynx, 39 pour le pharynx, 23 en ce qui concerne la cavité buccale, 18 pour la vessie et 6 pour le foie. « Voilà qui pourrait expliquer pourquoi certains cancers se développent dans des parties du corps qui n’entrent pas en contact direct avec la fumée. » Rappelons d’ailleurs que le tabac est un facteur de risque de 17 localisations différentes de cancers. Il est impliqué dans le développement des cancers du col de l’utérus, du côlon-rectum, de l’estomac, du foie, de l’ovaire, du pancréas, du rein, du sein, et de certaines leucémies.

L’étude a révélé au moins cinq processus distincts au cours desquels l’ADN est endommagé par le tabac. Le plus répandu est retrouvé dans la plupart des cancers. En fait le tabagisme semble accélérer la vitesse d’une sorte « d’horloge cellulaire ». Ce qui conduit à une mutation prématurée des cellules.

Pour le Pr Mike Stratton, principal auteur de l’étude, « ces résultats sur l’ADN des tumeurs peuvent fournir de nouveaux indices expliquant comment les cancers se développent… Et donc, comment ils peuvent être évités ».

Partager cet article