Dès ses premières années de vie, l’enfant s’imprègne et imite le comportement de ses parents. Les pères et les mères constituent en effet une forte source d’inspiration pour le petit en devenir. Notamment en termes d’hygiène de vie et de santé rapportent des chercheurs canadiens.

Chaque individu se construit un caractère qui lui est propre. Mais dans tous les cas les parents sont des moteurs en termes d’éducation. De la politesse au comportement en groupe, aucun réflexe du quotidien n’est épargné.

Qu’en est-il de l’hygiène de vie ? Pour le savoir, des scientifiques de la Public Health Ontario ont étudié l’influence de l’éducation parentale sur le déséquilibre nutritionnel, l’exposition en excès aux écrans et le manque de pratique sportive. Trois facteurs à l’origine de l’augmentation des taux de surpoids et d’obésité répertoriés auprès de la population infantile dans les pays industrialisés.

« Lorsque l’éducation est active et bien menée, les enfants présentant une meilleur hygiène de vie comparé aux jeunes ayant des parent(s) passif(s) face aux comportements infantiles », déclare l’équipe du Dr Heather Manson. Influençables, les enfants ont tous besoin de se construire sur de bases solides et autour d’une approche ferme pour s’imprégner d’une hygiène de vie équilibrée. « Ni un laisser-aller total ni de simples encouragements ne peuvent suffire pour faire passer les bons messages. » Dans la vie de tous les jours, voici le comportement des parents dont les enfants présentaient une bonne santé pondérale :

  • Une fréquentation régulière et prolongée de lieux propices à l’activité physique (aires de jeux, clubs sportifs…) ;
  • Une participation des parents aux jeux et aux exercices sportifs pratiqués par les enfants ;
  • Une tendance à proposer des fruits et légumes à chaque repas, et à privilégier les repas pris en famille loin des écrans de télévision ;
  • Une obligation à limiter le temps passé devant les écrans. Et créer un rituel : associer cette pratique à des moments passés en famille devant la télévision plutôt que de laisser les enfants isolés avec leur console, tablette ou téléphone portable.

Partager cet article