Elles parlent de leur cancer du sein… et ça fait du bien

[17 octobre 2016 - 12h30] [mis à jour le 17 octobre 2016 à 12h32]

patientes-parlent-cancer-couverture-guerre-des-ttonsokCofondé en 2011 par une journaliste elle-même touchée par un cancer du sein, le magazine Rose a été l’un des tout premiers supports à donner la parole aux patientes et à aborder la maladie différemment. Depuis, d’autres femmes ont choisi de prendre la plume pour extérioriser leurs émotions et partager leur expérience avec le plus grand nombre.

Sous la forme de BD décalées. Diagnostiquée d’un cancer du sein en février 2014, Lili Sohn ouvre un blog BD, Tchao Günther. Günther étant le surnom donné à sa tumeur. Son objectif ? Informer ses proches et tenter de dédramatiser ce qu’elle doit traverser. Après tout, elle n’a pas choisi d’avoir le cancer, elle veut au moins choisir comment le vivre, c’est-à-dire en couleurs et avec humour. Depuis sont sortis sous sa talentueuse plume d’illustratrice 3 tomes de « La guerre des tétons » (Michel Lafon).

Sous la forme d’un spectacle humoristique. Ce que Noémie Caillault sait faire de mieux ? Faire rire. Alors quand elle apprend à 27 ans qu’elle souffre d’un cancer du sein, la comédienne décide de puiser dans son vécu pour écrire et jouer le très réussi one woman-show « Maligne ». Dans la même lignée, à l’occasion d’Octobre rose 2016, la jeune femme a réalisé des vidéos humoristiques pour sensibiliser sur le vécu des malades au travail.

Sous la forme d’un blog beauté/bien-être. Depuis 5 ans, Marlène se bat contre un cancer du sein métastasé. Mais pas question pour la jeune femme de se laisser abattre. Son credo ? Une femme malade reste avant tout une femme. Alors sur son blog « Bise de crabe », elle teste des produits cosméto adaptés aux besoins des peaux éprouvées par les traitements, elle donne des recettes de cuisine qui boostent l’appétit, elle partage ses bons plans pour se changer les idées…

Sous la forme d’un guide pratique. Dominique Mazemot a publié « Surmonter l’épreuve du cancer » aux éditions Josette Lyon. Diplômée en sophrologie, l’auteure partage dans ce journal de bord les solutions qui l’ont aidée à traverser la maladie. Particulièrement bien pensé, ce guide pratique est accompagné d’un CD de relaxation.

Partager cet article