Une pêche à pied sans danger

[18 juillet 2014 - 16h02] [mis à jour le 18 juillet 2014 à 16h03]

Ce 17 juillet, la Préfecture de la Loire-Atlantique a interdit la pêche de loisir de tous les coquillages dans le traict du Croisic. L’occasion de rappeler aux vacanciers – même à ceux qui ne se trouvent pas sur la presqu’île guérandaise – quelques conseils de bonne pratique de la pêche à pied.

Cette interdiction de la pêche de loisir fait suite « aux résultats communiqués le 17 juillet 2014 par l’Institut français de Recherche pour l’exploitation de la mer (IFREMER) dans le cadre du réseau de surveillance microbiologique des coquillages, affichant des taux de contamination bactériologique de 5 500 Escherichia coli/100g (Ec) (…) supérieurs au seuil de sécurité sanitaire (valeur seuil de 4 600). » En fait, en filtrant de grandes quantités d’eau, les coquillages concentrent les planctons toxiques, les métaux lourds et jusqu’à 100 fois les bactéries et les virus présents dans l’eau de mer.

Ainsi pour éviter tout risque pour votre santé (intoxications alimentaires…), renseignez-vous auprès de la mairie, de la Direction des territoires et de la mer ou encore de l’Agence régionale de Santé qui vous indiqueront les zones sans danger.

Par ailleurs, si vous souhaitez initier vos proches à ce moment de détente, inculquez-leur les bons comportements :

  • Avant tout, tenez compte des horaires de marées. Rendez-vous sur Internet, en mairie, en office du tourisme… pour les connaître. Débutez votre pêche environ 1h30 avant que la mer ne soit totalement basse. Et lorsque c’est le cas, il est temps de remonter pour ne pas vous faire piéger par les eaux montantes ;
  • Ne prenez que des spécimens vivants et en bon état. Une coquille ébréchée, une odeur suspecte doivent vous alerter ;
  • D’ailleurs, ne ramassez pas n’importe quoi, n’importe comment. La taille des coquillages et les quantités maximales sont très réglementées. A savoir, pour les moules, 4 cm et 5 kg par personne et par marée. Pour les coques, 3 cm et 5 kg par personne et par marée. Pour les palourdes,  4 cm et 3 kg par personne et par marée ;
  • Enfin, au moment de la préparation, éliminez tous les spécimens qui vous semblent suspects. Avant de les consommer, lavez-les soigneusement, consommez-les rapidement, le jour même de préférence.

Partager cet article