Congé maternité: une reprise du travail sereine

[19 juin 2014 - 11h24] [mis à jour le 19 juin 2014 à 11h26]

A la naissance de leur premier enfant, 3 mamans sur 4 reprennent le chemin du bureau après leur congé maternité. Réussir à concilier vie professionnelle et nouvelle organisation familiale peut alors parfois sembler compliqué. Les clés pour vous adapter en douceur à ce nouveau rythme.

Apprenez à déléguer. Les wonder-mamans n’existent pas. A vouloir trop bien faire, vous risquez de n’assurer ni au travail, ni à la maison. Alors même si du ménage ou du repassage vous attendent, déculpabilisez. Détendez-vous dans un bon bain, allez faire un footing en confiant Bébé à son papa ou à votre maman. Apprenez aussi à impliquer votre compagnon. Les hommes ne rechignent pas forcément à s’occuper de la maison ou à faire les courses. S’il n’en prend pas seul l’initiative, n’hésitez pas à lui demander de l’aide.

Profitez de ses siestes. Physiologiquement, les bébés sont prêts à faire leurs nuits à partir de 3 mois. Mais certains ont besoin d’un peu plus de temps. Le congé maternité se terminant 10 semaines après l’accouchement, la fatigue peut vite s’accumuler. La solution ? Faire la sieste à la moindre occasion. Cela demande un peu d’habitude, mais un petit somme de 10 minutes après le déjeuner, dans sa voiture ou devant son ordinateur, la tête posée sur les avant-bras, suffit à recharger les batteries.

Continuez d’allaiter si vous en avez envie. Confier bébé à une nounou après être restée plusieurs semaines en tête-à-tête avec lui est déjà suffisamment difficile. Ne vous obligez pas à passer au biberon si vous voulez continuer à lui donner le sein. D’après le Code du Travail, votre employeur a l’obligation de vous dégager une heure par jour sur votre temps de travail. Soit pour faire venir votre enfant et lui donner le sein, soit pour vous laisser tirer votre lait.

Partager cet article