Pour la rentrée, un chien « tout beau tout propre »

[26 août 2013 - 09h50] [mis à jour le 19 décembre 2013 à 14h58]

Démêlage, tonte, bain, vous pensez que le toilettage de votre chien est une affaire de professionnel ? Vous avez raison mais parfois un petit nettoyage maison peut s’avérer utile, au retour d’une promenade par exemple. En plus, voilà une excellente occasion de partager un moment sympa avec votre animal. A condition de bien s’y prendre…

Première étape, le brossage. Les beaux jours sont toujours là et si votre animal passe son temps à l’extérieur, un passage régulier de la brosse vous aidera à le débarrasser des poussières et autres poils morts piégés dans son pelage. Sans oublier les nœuds. Un conseil, ce moment doit être agréable. Evitez donc de tirer sur ses poils. Et pourquoi ne pas enchaîner sur un petit massage ? Pour allier l’utile à l’agréable, profitez-en pour l’examiner avec soin. Vous pourrez localiser d’éventuelles blessures et même des parasites (tiques…). Qu’il ait le poil long ou court, frisé ou soyeux, la fréquence des brossages variera d’une race à une autre. Prenez donc conseil auprès de votre vétérinaire

Le bain… s’il aime ça ! Avec un peu de chance, les vacances auront permis à votre chien d’apprécier l’eau. Avant de le tremper, assurez-vous que votre baignoire soit équipée d’un tapis antidérapant pour éviter que le chien glisse… et qu’il panique. Au moment du shampooinage, terminez par la tête. Lorsque ses oreilles sont mouillées en effet, le chien a tendance à s’ébrouer. Vous serez alors quitte pour un bon nettoyage de la salle de bain… Et bien entendu n’utilisez que des produits cosmétiques spécifiques. Quant à la fréquence de la trempette, elle varie selon l’âge et de la race du chien. Là encore renseignez-vous auprès de votre vétérinaire.

Pour le séchage, enveloppez votre chien (si ce n’est pas trop difficile, en fonction de sa taille) d’une serviette. Puis frictionnez-le, il adorera. L’option sèche cheveux est aussi envisageable. Mais vérifiez bien que l’air dégagé ne soit pas trop chaud.

Et si vraiment l’animal est réfractaire à l’eau, sachez qu’il existe des shampooings secs et des lotions sans rinçage. Enfin, pour que la toilette soit complète, n’oubliez pas de vérifier l’état de ses oreilles. Il est souvent nécessaire d’épiler cette zone afin de garantir une bonne aération du conduit. Sans oublier son hygiène oculaire et bucco-dentaire.

Ecrit par : Vincent Roche – Edité par : David Picot

Partager cet article