Prendre soin de nos aînés : à l’écoute des idées citoyennes

[02 octobre 2018 - 12h37] [mis à jour le 02 octobre 2018 à 14h20]

Les parents, les grands-parents avancent en âge et perdent progressivement en autonomie. Parfois la maladie accentue la dépendance. Comment alors prendre soin de nos aînés ? Voici le thème central de la consultation citoyenne lancée ce 1er octobre par le ministère de la santé.

En 2030, la France comptera 1,6 million de personnes en perte d’autonomie. Une donnée qui devrait atteindre 2,45 millions en 2060. Ainsi, au regard du vieillissement de la population française, le quotidien et le bien-être des seniors deviennent un enjeu sociétal majeur. Un sujet qui n’épargne aucune famille, à tel point qu’Agnès Buzyn, ministère en charge de la santé, vient de mettre en place une consultation citoyenne sur le thème « Comment prendre soin de nos aînés » ?

Lancée ce lundi 1er octobre, cette initiative « s’inscrit dans le cadre de la concertation grand âge et autonomie », en complément d’une feuille de route publiée par Agnès Buzyn le 30 mai 2018. Cette dernière laissait figurer des propositions pour une amélioration de la prise en charge dans les EHPAD*, des conditions de travail des soignants et de l’accompagnement des aidants.

Comment ça marche ?

Chacun peut se connecter sur la plateforme www.grande-consultation-aines.make.org/ jusqu’au 1er décembre 2018, pour donner son opinion, proposer des projets concrets autour d’une meilleure considération du grand âge. Début 2019, un rapport en parti nourri de ces échanges sera remis « (…) dans la perspective d’un projet de loi ». Avantage majeur lié au support digital, une sensibilisation accrue des plus jeunes.

Entre octobre 2018 et février 2019, la parole est aussi donnée « aux personnes âgées prises en charge en établissements et à domicile, aux aidants et aux professionnels, grâce à des groupes d’expression et des entretiens individuels ». Plus de 60 personnes seront invitées à échanger « pour mieux comprendre les besoins et les attentes, puis tester les pistes envisagées ».

Enfin, « des forums régionaux en métropole et outre-mer mobiliseront plusieurs centaines d’institutionnels, d’opérateurs et d’associations de bénéficiaires et d’aidants, pour faire remonter leurs analyses de terrain et s’inspirer de leurs bonnes pratiques ».

*Etablissement d’hébergement pour personnes âgées et dépendantes

Partager cet article