Quels produits laitiers contre l’AVC ?

[09 décembre 2016 - 12h03]

Selon une méta-analyse américaine, la consommation régulière de produits laitiers serait associée à une diminution du risque d’accident vasculaire cérébral (AVC). De précédentes études étaient déjà parvenues à cette conclusion.

 Au total, 18 études incluant 762 414 individus ont été analysées. Selon les auteurs, une consommation quotidienne de 200 g de lait entraîne une diminution du risque de survenue d’AVC de 7%. Cette réduction s’est avérée maximale pour 125 g de lait par jour et 25g de fromage.

Dans le détail, 9 études ont permis de montrer que le lait et les produits laitiers pauvres en graisses diminuaient la tension artérielle. Or l’hypertension est un facteur de risque largement reconnue pour favoriser l’AVC. En dehors du beurre, ces produits sont particulièrement riches en calcium. Lequel a montré dans 11 études qu’il permettait aussi de réduire les AVC. Tout comme le potassium et le magnésium. Toutefois les auteurs tiennent à préciser que les mécanismes pouvant expliquer la relation de cause à effet entre la consommation de produits laitiers et la baisse du risque d’AVC restent pour le moment obscurs. D’autres travaux scientifiques seront donc nécessaires pour préciser ce point.

A noter que l’AVC est responsable de 30 000 décès chaque année en France. Dans le même temps, plus de 150 000 cas sont observés. Au-delà de la mortalité, les AVC exposent les patients à des séquelles provoquant de nombreux handicaps. Pour preuve, l’AVC est la première cause de handicap acquis chez l’adulte, la deuxième cause de démence après la maladie d’Alzheimer et le taux de mortalité est d’environ 20%.

Partager cet article