Quelle position devant un ordinateur ?

[23 novembre 2015 - 11h58]

Picotements, sécheresse et fatigue oculaire… devant un écran d’ordinateur, nous sommes de plus en plus nombreux à ressentir ces troubles visuels. Si ces derniers sont dus en partie au temps passé devant l’écran, notre posture joue également un rôle primordial. C’est pourquoi, l’Association nationale pour l’amélioration de la Vue (ASNAV) dispense quelques conseils pour adopter la bonne position devant votre ordinateur, que ce soit pour les loisirs ou au travail.

  • Avant tout, question de bon sens, l’écran doit être placé droit devant vous, et non sur le côté. Il doit être légèrement incliné et placé à une distance de 50 à 70 cm. Ainsi installé, « l’écran se situe dans la zone centrale du champ visuel où l’image est la meilleure » ;
  • Le haut de l’écran doit être au même niveau que celui de vos yeux. « Mais en cas de port de verres progressifs ou de lentilles, il doit être installé plus bas » ;
  • Si vous travaillez sur un ordinateur portable, sachez qu’il existe des supports permettant de surélever l’appareil et de positionner l’écran à une bonne hauteur pour les yeux ;
  • Il est tout aussi important d’aménager votre espace de travail : chaise, repose-pieds… Pour ceux qui travaillent depuis leur domicile, le canapé et la table basse ne sont vraiment pas adéquats.

La lumière de la pièce possède elle aussi son importance. Ainsi :

  • Aucune lumière, qu’elle soit naturelle ou artificielle, ne doit venir se refléter sur l’écran d’ordinateur. « L’éblouissement peut effectivement conduire à une situation de fatigue visuelle accrue », insiste l’ASNAV. De la même manière, il est conseillé de ne pas positionner l’écran face à la fenêtre afin d’éviter l’éblouissement, qu’il soit direct ou indirect ;
  • La luminosité de l’écran doit être réglée en fonction de la lumière ambiante. Si vous êtes dans la pénombre, feutrez légèrement la luminosité.

Enfin n’oubliez pas de reposer régulièrement vos yeux :

  • Prenez des pauses régulières (20 secondes toutes les 20 minutes) en regardant au loin ;
  • Le travail sur écran diminue l’amplitude et la fréquence du clignement, une des causes du syndrome de l’œil sec. N’hésitez donc pas à « forcer » ce clignement.

Partager cet article