Seniors : comment bien choisir vos lunettes ?

[27 décembre 2013 - 12h07] [mis à jour le 27 décembre 2013 à 15h38]

monture-choix-lunettesVotre ophtalmologiste vous a délivré l’ordonnance afin d’acheter votre première paire de lunettes ? Il faut l’admettre, choisir n’est pas une mince affaire. Voici donc quelques conseils pour faire le bon choix. Couleurs, montures, mode : comment y voir plus clair ?

Adaptées, confortables mais aussi esthétiques… le premier critère pour choisir vos lunettes reste votre  type de correction. Dans le cas d’une presbytie, cette dernière diffère pour la vision de près et de loin. Si vous souhaitez n’utiliser qu’une seule paire de lunettes pour voir de près comme de loin, la solution reposera soit dans l’utilisation de verres à double foyer, soit dans le recours à des verres progressifs.

Même si elles sont d’abord  des aides visuelles précieuses, elles  deviennent de véritables auxiliaires de coquetterie, pour les femmes comme pour les hommes. Ainsi révèlent-elles souvent une part de la personnalité de celui – ou celle- qui les porte.

Discrète, ronde, légère … ?

Carrée, ovale, colorée, neutre : le choix de votre paire de lunettes vous laisse beaucoup de souplesse. Si vous avez les yeux clairs, mieux vaut privilégier les teintes claires ou qui contrastent avec cette couleur. Toutes les teintes s’accorderont avec les regards bruns. Petit conseil cependant : avec l’âge, mieux vaut privilégier les couleurs claires, les montures noires ayant souvent tendance à durcir le regard.

A l’évidence, mieux vaut choisir vos lunettes en fonction de la forme du visage. On évitera par exemple de choisir une monture ronde pour un visage rond. Par effet de contraste, des lunettes épaisses et carrées feront ressortir les traits d’un visage fin ou ovale. A savoir, les lunettes paraissent plus légères dès lors que la surface de contact entre la monture et le nez augmente.

Et les lentilles ?

Seconde option, les lentilles de contact permettent aussi une bonne adaptation. De plus en plus performantes, quasiment invisibles, elles aident l’œil à s’adapter rapidement aux différentes distances. A noter : le choix de lentilles de contact, en alternance avec le port de lunettes, est aussi une solution. Sachez néanmoins que seules les adaptations médicales sont prises en charge par l’Assurance-maladie. Souvent préférées pour leur discrétion, les lentilles provoquent parfois une gêne oculaire. En revanche, cette solution reste pratique pour le sport (sauf les disciplines aquatiques !), et offre l’avantage d’un champ de vision plus large qu’avec des lunettes. A votre guise !

Ecrit par : Laura Bourgault – Edité par : Emmanuel Ducreuzet

Partager cet article