Suicide : mieux détecter la dépression chez les personnes âgées

[19 juillet 2013 - 11h26] [mis à jour le 19 décembre 2013 à 14h57]

La dépression, une maladie négligée chez les aînés. ©Phovoir

Sujet tabou, le suicide des personnes âgées n’en reste pas moins un véritable fléau. Chaque année plus de 3 000 personnes de plus de 65 ans mettent fin à leurs jours. Et la plupart utilise des moyens radicaux : pendaison, défenestration, arme à feu… Près de 90% des tentatives de suicide dans cette population sont reliées à un état dépressif. Pour faciliter l’identification des symptômes, Michèle Delaunay, ministre déléguée chargée des personnes âgées et de l’autonomie, a présenté la mallette « Mobiqual ». Explications.

Près de 3 000 personnes de plus de 65 ans se suicident chaque année en France, sur un total de 10 000 suicides tous âges confondus. Rappelons que cette tranche d’âge représente environ 20% de la population française.  « Les plus de 85 ans seraient 4 fois plus nombreux à mettre fin à leurs jours que la moyenne de la population générale », indique le ministère des Affaires sociales et de la Santé.

Détecter les signes de dépression

Par ailleurs, à 65 ans, le taux de mortalité suite à une tentative de suicide atteint pratiquement un pour un chez les hommes. Il est de un pour trois chez les femmes. Rappelons qu’à 20 ans, cette proportion est de 22 tentatives pour un décès masculin et de 160 pour un dans la population féminine.

Selon le ministère, 90% des tentatives chez les âgés sont en lien avec un état dépressif. Dans 60% à 70% des cas, les symptômes seraient négligés, méconnus ou mal traités. C’est pour aider les professionnels en charge des personnes âgées que la mallette « Mobiqual » a été créée. Michèle Delaunay a présenté hier cet outil censé faciliter le repérage, le diagnostic et la prise en charge de la dépression. « Mobiqual » se compose de brochures, de livres et de DVD. Plus de 36 000 exemplaires seront distribués sur le territoire, notamment aux personnels intervenant auprès des âgés.

La ministre a aussi mis en place un groupe de travail spécifique sur le suicide des plus de 65 ans au sein du Comité national de la Bientraitance et des Droits. Enfin, elle a initié le lancement de MONALISA, Mobilisation Nationale de Lutte contre l’Isolement des Agés.

Ecrit par : Emmanuel Ducreuzet – Edité par : Dominique Salomon

Partager cet article

SYNDICAT DE LA PRESSE INDÉPENDANTE D'INFORMATION EN LIGNE
Service de Presse en Ligne reconnu par la Commission paritaire des Publications et Agences de Presse (CPPAP) sous le n°0318 W 90885 (article 1er de la loi n° 86-187 du 1er août 1986 portant réforme du régime juridique de la presse)