Tabagisme : les Français et la cigarette

[29 août 2016 - 14h25] [mis à jour le 29 août 2016 à 17h36]

La France compte parmi les pays d’Europe les plus impactés par le tabagisme. Et cette mauvaise habitude se prend de plus en plus tôt. Ainsi près de 40% des jeunes de moins de 16 ans sont considérés comme fumeurs. Pour en savoir plus sur la consommation et la perception de cette substance addictive, l’INSERM vient de lancer une étude d’une durée de 3 mois.

En France, 16 millions d’individus sont adeptes de la nicotine au quotidien. Dans le détail, 38% des jeunes fument dès l’âge de 16 ans. Les femmes sont, quant à elles, de plus en plus nombreuses à souffrir de maladies cardiovasculaires en lien avec leur tabagisme.

Mais que sait-on sur le rapport des usagers à ce produit toxique ? Pour répondre à cette question l’INSERM mène l’enquête. Lancée du 22 août à la mi-novembre, l’étude DePICT* consiste à interroger 6 000 personnes par téléphone sur leur perception du tabagisme. Et plus particulièrement sur les attitudes et les conduites liées à la consommation de cigarettes (degré d’addiction, motif de la consommation…).

Parmi les appelés, l’INSERM choisira 4 000 adultes (18-64 ans) et 2 000 adolescents (12-17 ans). Dans ce second groupe, les participants sont très jeunes : 12 ans correspond en fait à l’âge auquel débutent les premières prises de risque. « Plusieurs études ont montré une hausse du tabagisme parmi les adolescents ces dernières années en France, après plus de dix ans de forte baisse. » Les données recueillies au cours de cette enquête aideront à construire et mettre en place des politiques de prévention plus efficaces.

*Description des Perceptions, Images et Comportements liés au Tabac

Partager cet article