Une fondation au cœur de la médiation animale

[20 septembre 2013 - 11h51] [mis à jour le 19 décembre 2013 à 14h58]

Les relations enfant animal font l’objet de nombreuses recherches ©Phovoir

De nombreuses études ont démontré les bénéfices de la médiation animale auprès des malades et des handicapés. En France, la Fondation Adrienne et Pierre Sommer œuvre pour faire découvrir au plus grand nombre les bienfaits de la relation entre l’homme et l’animal. Elle vient d’ailleurs de lancer un appel à projets 2014 pour soutenir les initiatives visant à développer la médiation animale.

Forte d’une expertise reconnue, la Fondation contribue à la structuration de la médiation animale et soutient activement de nombreuses actions. Son leitmotiv est de donner davantage d’échos aux multiples bienfaits de cette discipline. Laquelle consiste à mettre en place des interactions positives entre un être humain et un animal sous le contrôle d’un tiers expérimenté.

« Derrière ce concept limpide, se déploie tout un éventail d’approches et de techniques », indique la Fondation. « Elles offrent des bénéfices indéniables à des populations très diverses, dont celles des enfants et des adolescents en difficulté, des personnes âgées dépendantes, des handicapés moteur, sensoriel ou mental, des personnes incarcérées ».

Des chevaux pour donner le sourire aux enfants handicapés mentaux

L’idée d’associer un animal au duo classique du souffrant et de l’aidant a pris son essor au début de la seconde moitié du XXe siècle. En France, le vétérinaire Ange Condoret s’est intéressé à l’effet positif de la présence animale sur les enfants souffrant de troubles psycho-affectifs. Le psychologue américain Boris Levinson a pour sa part montré de réels bénéfices sur l’autisme.

Dans le sillage de ces pionniers, les méthodes, les espèces animales et les populations bénéficiant de la médiation se sont diversifiés. Aujourd’hui, l’équithérapie par exemple est parfois intégrée à la prise en charge des enfants souffrant d’handicaps mentaux. Et en France, la Fondation Sommer est le pilier de cette discipline. Elle s’est d’ailleurs dotée d’un centre de documentation pluridisciplinaire. Sans oublier ses multiples engagements dans la recherche. Pour plus d’informations, http://www.fondation-apsommer.org/fr/index.php.

Ecrit par : Emmanuel Ducreuzet – Edité par : David Picot

Partager cet article