Yémen : 2,7 millions d’enfants vaccinés contre la diphtérie

[19 mars 2018 - 16h10] [mis à jour le 19 mars 2018 à 16h11]

Au Yémen, l’OMS, l’Unicef et les autorités locales viennent d’immuniser 2,7 millions d’enfants contre la diphtérie. Une mesure de santé publique déployée dans un pays en proie à des tensions toujours plus extrêmes et fragilisantes pour la population.

Voilà plus de 3 ans que le conflit* dure au Yémen. Selon les chiffres de l’ONU, 22 millions de personnes avaient toujours besoin d’une aide humanitaire au 5 janvier, plus de 8 millions souffraient de famine. Et le risque infectieux augmente avec les conditions de vie de plus en plus déplorables, notamment dans la population infantile.

De 6 mois à 15 ans

Dans ce contexte, l’Organisation mondiale de la Santé (OMS), l’Unicef et les autorités locales viennent de vacciner 2,7 millions de petits contre la diphtérie. Tous avaient entre 6 mois et 15 ans. Plus de 6 000 professionnels de santé ont été mobilisés pour déployer cette couverture vaccinale dans les zones les plus à risque.

Une urgence alors que cette épidémie, rapportée pour la première fois en octobre 2017, est aujourd’hui à l’origine de plus de 13 000 infections et plus de 70 décès. Au total, 80% des cas sont répertoriés chez des enfants et des jeunes adultes âgés de moins de 25 ans.

« Le quasi-effondrement du système de santé et le conflit ont entravé les mesures préventives », explique le Dr Nevio Zagaria, représentant de l’OMS au Yémen. « Mais nous sommes parvenus à délivrer en urgence tous les produits nécessaires, et restons engagés dans la lutte contre cette épidémie. »

A noter : cliquez ici pour tout savoir sur la diphtérie

*opposant des yéménites chiites Houtis et plusieurs pays arabes dirigés par l’Arabie Saoudite

Partager cet article