5 astuces pour se réchauffer en hiver

[30 octobre 2014 - 10h13] [mis à jour le 30 octobre 2014 à 15h42]

Vous êtes frileuse ? Pour ne plus appréhender la chute des températures, adoptez ces bonnes habitudes. Elles ont fait leurs preuves.

Protégez vos extrémités. Les mains sont les premières à souffrir des chutes des températures. Portez systématiquement deux paires de gants quand vous sortez. La première, en soie, va absorber l’humidité et ainsi limiter la formation d’engelures. Une seconde paire en laine vous isolera du froid. Pour partir en randonnée ou quand vous êtes au ski, n’hésitez pas à y intercaler des petites chaufferettes. Vous en trouverez dans tous les magasins de sport. Se masser les mains en partant du poignet et en remontant jusqu’aux ongles est aussi une excellente habitude.

Frictionnez-vous. L’huile essentielle de thym vulgaire à thujanol, en stimulant le système circulatoire, a la particularité de réchauffer la peau. Pour profiter de ses propriétés, mettez-en deux gouttes dans une cuillère à soupe d’huile végétale et frictionnez votre thorax avec ce mélange.

Epicez votre alimentation. Le gingembre, le piment et le poivre renferment des principes actifs connus pour activer la thermogenèse, c’est-à-dire la production naturelle de chaleur par l’organisme.

Baissez le chauffage. Si vous surchauffez votre logement, le contraste avec l’extérieur sera d’autant plus violent. L’idéal ? 19°C dans les pièces à vivre, 18°C dans la chambre à coucher. Et même si l’air extérieur est très froid, continuez à aérer 10 minutes par jour.

Superposez les couches. L’air emprisonné entre chaque épaisseur de vêtement est un très bon isolant. Et vous pourrez vous couvrir et vous découvrir à volonté en fonction de l’endroit où vous vous trouvez. A même la peau, portez un vêtement qui laisse respirer la peau, en coton ou en matière technique anti-froid.

A noter : Contrairement aux idées reçues, la consommation d’alcool ne réchauffe pas. Elle peut même s’avérer dangereuse car l’engourdissement atténue les signaux d’alerte du froid.

Partager cet article

Aller à la barre d’outils