Couperose : misez sur des soins tout doux

[01 décembre 2015 - 12h01] [mis à jour le 01 décembre 2015 à 12h02]

Vos pommettes et les ailes de votre nez sont parcourues de petits vaisseaux dilatés ? Vous souffrez sans doute de couperose. Votre peau ultra-sensible a donc besoin d’attentions particulières. Les bons réflexes pour en prendre soin et limiter rougeurs et échauffements.

La couperose est une des trois formes de la rosacée, une maladie dermatologique touchant les petits vaisseaux sanguins du visage. Elle apparaît généralement à partir de 30 ans et touche plus souvent les jeunes femmes à la peau claire. Contrairement à une idée reçue très répandue, la couperose ne traduit pas un penchant immodéré pour la boisson. Mais quand on a la peau fragile et sujette aux rougeurs, il est vrai qu’il vaut mieux limiter tout ce qui favorise la dilatation des vaisseaux : l’alcool en fait partie, au même titre que le tabac, les épices et la chaleur.

Nettoyer sans irriter. Pour limiter l’apparition de nouvelles rougeurs, remplacez votre savon habituel par un nettoyant doux sans savon hypoallergénique et au pH physiologique (c’est-à-dire proche du pH de la peau) contenant un minimum d’ingrédients. Si l’eau du robinet est particulièrement calcaire, rincez avec un vaporisateur d’eau thermale. Les lotions micellaires sont particulièrement intéressantes car elles ne nécessitent aucun rinçage. Dans tous les cas, séchez soigneusement en tamponnant délicatement avec un mouchoir en papier, sans frotter. Et surtout, oubliez les gommages exfoliants, bien trop irritants.

Une crème hydratante spécifique. Hydratez votre peau avec une crème dont les actifs vont lutter contre la dilatation anormale des capillaires et l’inflammation qui en résulte (Antirougeurs jour crème hydratante protectrice d’Avène ; Roséliane crème anti-rougeurs d’Uriage ; Bioscreen crème anti-rougeurs…) Méfiez-vous des cosmétiques à base d’acides de fruits ou de vitamine A. On retrouve fréquemment ces actifs potentiellement irritants dans les soins anti-âge.

Un maquillage adapté. Pour dissimuler vos rougeurs, évitez les poudres et les fonds de teint gras. Préférez les maquillages médicaux vendus en pharmacie et parapharmacie (Vichy, Avène, La Roche-Posay). Ils couvrent particulièrement bien tout en respectant les besoins de votre épiderme. Avant d’appliquer votre fonde de teint fluide sur tout le visage, faites-le bien chauffer dans le creux de votre main. Etalez, puis lissez avec un pinceau ou une éponge. Dans un second temps, avec le même produit et si possible une éponge en pointe, tapotez à l’endroit où vous avez de la couperose. Terminez en appliquant une poudre compacte pressée ou libre au gros pinceau souple.

Une tisane protectrice. Pour compléter vos soins cutanés, misez sur les vertus de plantes veinotoniques avec une tisane composée pour moitié de menthe et pour moitié de vigne rouge. Sucrez-la avec une cuillère à café de miel dans laquelle vous aurez versé une goutte d’huile essentielle de cyprès. Buvez-en deux tasses par jour, sous forme de cures.

Partager cet article