Des fibres, pour le transit et contre l’AVC

[03 avril 2013 - 09h07] [mis à jour le 19 décembre 2013 à 14h56]

Le pain complet et les pains aux céréales figurent parmi les plus grands pourvoyeurs de fibres. © Phovoir

Présentes dans les légumes, les fruits ou les céréales complètes, les fibres sont des alliées de choix contre la constipation. Mais là n’est pas leur seule vertu. Plusieurs travaux ont déjà démontré qu’une consommation quotidienne réduirait significativement l’incidence de certains cancers digestifs. Des chercheurs de l’Université de Leeds (Grande-Bretagne) vont plus loin et affirment qu’elles permettraient de prévenir le risque d’accident vasculaire cérébral (AVC).

Pour l’Agence nationale de Sécurité sanitaire de l’Alimentation, de l’Environnement et du Travail (ANSES) « nous sommes en froid avec les fibres. Alors que les niveaux consommés devraient être de 25 g à 30 g par jour, ils sont plus proches de 18 g pour les hommes et de 16 g pour les femmes. »

Pourtant, le rôle des fibres ne se limite pas au simple régulateur de transit intestinal. Des chercheurs britanniques ont analysé les résultats de huit études réalisées entre 1990 et 2012. Résultat, une augmentation de 7 g de fibres par jour serait associée à une diminution de 7% du risque d’AVC. Rien d’étonnant à cela, dans la mesure où selon les auteurs, « les fibres telles que le son de riz, celui d’avoine ou la pectine, contribuent à réduire certains facteurs de risque comme l’hypertension artérielle ou le taux de mauvais cholestérol. »

Comment augmenter les rations ?

Pour l’ANSES, « il n’est pas si compliqué d’atteindre un apport de 30 g de fibres par jour. Il suffit, par exemple, de manger deux crudités, une portion de légumes verts cuits avec un plat principal, et deux petits fruits (abricot, prune…) ou un gros (pomme, poire…) ». Quant aux pâtes et aux pains blancs, troquez-les contre des versions complètes ou aux céréales.

Ecrit par : Vincent Roche – Edité par : Emmanuel Ducreuzet

Partager cet article