Peau: comment camoufler les imperfections?

[29 janvier 2020 - 10h45] [mis à jour le 29 janvier 2020 à 10h47]

Taches brunes, cernes, rosacée… quel que soit le type d’imperfection que vous cherchez à camoufler, ne vous désespérez pas : c’est possible. Mais pour cela, vous devez sélectionner les bons coloris de maquillage. En fonction de la couleur de vos imperfections, optez pour le bon camoufleur !

Le principe est simple. Certaines couleurs sont capables d’en atténuer d’autres. Comme sur un tableau. Pour les reconnaître, il faut faire appel à un cercle chromatique.

Commençons par la rosacée, cette dermatose,qui provoque la dilatation des vaisseaux sanguins sur le visage. Appliquez, après votre crème de jour, un stick vert. Il en existe un grand choix. Ensuite, du bout des doigts, estompez tout en couvrant bien la zone concernée. Ensuite, vous pouvez appliquer votre fond de teint ou BB crème. Le vert ne fonctionne toutefois pas pour toutes les rougeurs. Celles situées sur des peaux très claires peuvent aussi bénéficier du bleu.

Un regard frais et rajeuni !

Autre imperfection fréquente : les cernes. S’ils sont bleutés, appliquez du beige rosé légèrement abricoté. S’ils sont mauves, préférez un correcteur beige-jaune. Enfin, « pour les peaux noirs un correcteur orangé permet d’éclaircir la zone du contour de l’œil et d’accrocher la lumière du regard », précise Melle Parfum sur son blog.

Pour ce qui est des taches brunes, également appelées taches de sénescence, elles apparaissent avec l’âge, à cause des expositions successives au soleil. Appliquez un correcteur dans les tons jaunes ou beiges très clairs afin d’éclaircir la zone plus foncée de la tache. Vous pouvez utiliser un anticerne bien couvrant. – Puis choisissez un fond de teint couvrant et compact lui aussi.

Des cicatrices invisibles ?

« Sur les cicatrices en volume, utilisez une couleur claire dans le sillon et une couleur foncée sur la partie proéminente à l’aide d’un pinceau pour aplanir visuellement le relief de la cicatrice », conseille Melle Parfum. Enfin, « lissez les bords et réunifiez l’ensemble du bout des doigts en tapotant ».

Partager cet article